mercredi 6 octobre 2021

[Chronique #248] Wicca - Le Manoir des Sorcelage, tome 1

 

Auteure : Marie Alhinho

Genre :  #Fantastique #Jeunesse

Nombre de pages : 216

Où le trouver : Amazon

Prix :  12,95€ / 4,99€

Format :  Broché / Ebook




De la sorcellerie, des esprits d'antan, un démon maléfique... Découvrez le quotidien de la famille Sorcelage !

Dans la campagne perdue du Berry, où vivent encore les créatures d'antan, les Sorcelage sont loin d'être une famille ordinaire ! Avril et Octobre, comme leurs ancêtres avant eux, pratiquent en secret la Wicca, une forme de magie naturelle et bienveillante. Lorsque le cercle de pierres magiques qui protège la région est brisé, ils doivent compter sur leur meilleure amie Nour et le feu follet H pour empêcher d'anciens démons de resurgir...




J'ai adoré découvrir l'univers des sorcières, Avril et Octobre Sorcelage au travers de ce premier tome.

À l'approche d'Halloween, le cercle de pierre magique protégeant la région est mystérieusement brisé ! C'est un véritable drame, car sans celui-ci, les forces démoniaques vont pouvoir s'en donner à cœur joie. Mais ça, c'est sans compter sur les deux jeunes filles téméraires et leurs amis !

Je ne connaissais pas cette auteure, et j'ai pris un très plaisir de le faire. Sa plume est douce et plaisante, le rythme de son récit est très bien dosé, nous procurant assez d'explications et d'actions sans que l'un soit plus pesant que l'autre. C'est un parfait équilibre.

Autre fait que j'ai adoré dans ce roman, c'est la découverte de cette ancienne magie païenne, la Wicca. J'ai d'ailleurs effectué quelques recherches pour découvrir tout ça. Que c'était une magie employée par nos ancêtres, mais toujours d'actualité, c'était très instructif !
Je trouve que cela donne un aspect plus "réel" à cette histoire.

Concernant les personnages, ils ont tous un charme qui leur est propre. Une personnalité intéressante à découvrir, surtout lorsque les embûches vont croiser leur route !

Malgré que ce soit un roman "jeunesse", j'ai pris un plaisir sans limite à le lire, et j'attends la suite avec impatience !

Ma note : 16/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

samedi 2 octobre 2021

[Chronique #247] Paris-en-Fantasy : la Légende du Saint-Crââne

 

Auteur : Brett Nephaeus

Genre :  #Fantasy #SF

Nombre de pages : 566

Où le trouver : 

Prix :  27,00€ / 14,99€

Format :  Broché / Ebook




À Paris-en-Fantasy, les habitants vivent dans un jeu de rôle géant et disposent véritablement de points de vie.
Grâce à de puissantes Xénormones animales, la plupart d’entre eux sont transformés en immortels et puissants Orcs, Vampires, Nains, Elfes et même Gobelins.
Les humains, qui sont restés de frêles mortels disposant de peu de points, sont devenus leurs larbins !
Mais tous les citoyens sont captifs de ce parc d’attractions sans « escape game » possible, où ils sont à la fois spectateurs et figurants, mais jamais acteurs…
Un beau jour, comme l’annonçait la Légende, une tête cryogénisée est retrouvée dans les catacombes. S’il s’agit de celle de Philibert Aspairt, le Saint des cataphiles, la ville sera libérée de ses démons. Mais s’il s’agit de Philibert Asper, un usurpateur, les pires démons de la ville seront libérés !
Revenu d’entre les morts, ce Philibert (auquel on a greffé un corps) se transforme la nuit et devient le terrible Berserkiller ! La rebelle Jéhanne Gobelin va-t-elle réussir à canaliser ce monstre incontrôlable et renverser l’oligarchie au pouvoir dans la Ville Lumière ?




Ce roman est l’un des plus atypiques que j’ai pu lire jusqu’à aujourd’hui, l’histoire, l’atmosphère, cet humour omniprésent, mais toujours placé avec précision, les personnages, les renversements de situations, comment ne pas adorer un livre tel que celui-là ?
Je me pose encore la question !

Pour faire simple : l’auteur à une imagination débordante, il nous offre Paris sous un nouveau jour, avec de la fantasy à chaque coin et recoin de la ville. Des créatures de toutes sortes : vampires, gobelins, orcs, nains, elfes (et tout l’amour que certaines races peuvent porter à d’autres, c’est bien connu d’ailleurs, et c’est un atout fort bien exploité dans ce roman). 
L’auteur ne franchit pas la limite du cliché : il la retourne pour l’assaisonner à sa sauce : oui, les elfes sont toujours vaniteux et orgueilleux, et les orcs aiment taper, les nains creusent à tout va, mais l’ensemble et agencé de façon cohérente et vraiment géniale ! 

Au niveau de l’histoire : c’est un pur plaisir que de suivre les aventures des divers protagonistes. Cette quête presque insensée, les mystères qui planent autour de vieilles légendes qui se réveillent sous nos yeux pour notre plus grand plaisir : c’est le dosage parfait pour un page turner.

J’ai également adoré la plume imaginative et totalement déjantée de l’auteur. Il manie les registres de l’humour, des sous-entendus avec brio, tout en gardant des bases solides et sérieuses pour que son histoire reste cohérente sans être trop excentrique.

J’ai pu constater également un énorme travail en ce qui concerne le « prologue », la partie historique dirons-nous. Elle nous replonge dans notre passé, mais avec la touche de fantasy en plus que l’auteur insère par-ci et par-là, comme un grand chef de cuisine qui assaisonne son plat pour le sublimer. Je rejoins certains lecteurs cependant sur le fait que c’est une partie un peu longue et moi qui ne suis pas vraiment féru d’histoire, je n’ai pas totalement accroché à cette partie, d’où le fait que le roman ait failli rater la note maximale. C’était un peu trop long et répétitif à mon gout, mais le travail et les efforts fournis méritent d’être salués !

Cependant, vous pouvez aussi tricher aussi un peu et sauter cette partie pour arriver directement à l’histoire, mais faites attention, ce raccourci peut vous faire rater des éléments très importants pour la suite du roman ! À vous donc, chers lecteurs et lectrices, de faire votre choix en toute âme et conscience.

Ce roman est le coup de cœur de l’année en termes de Fantasy par son originalité, sa plume et son humour totalement dément !

Ma note : 20/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

mercredi 29 septembre 2021

[Chronique #246] Halloween Night


Auteur : Alexis Aubenque

Genre :  #Thriller #Horreur

Nombre de pages : 300

Où le trouver : Sort le 21 octobre 2021

Prix :  7,60€ 

Format :  Broché 




ENTRE RIVERDALE ET AMERICAN HORROR STORY, UN MAÎTRE FRANÇAIS DU SUSPENSE DÉTOURNE AVEC BRIO LES CODES DU FANTASTIQUE.


Seattle, USA.

Un manoir hanté loué pour des visiteurs intrépides. La promesse d’une séance de spiritisme, «pour rire».

Six étudiants convaincus de n’avoir peur de rien. Brian, le fils d’une des plus grosses fortunes de Seattle, quarterback de l’équipe de football de l’université.

Kelly, gentille, douce et pleine d’humour.

Luke, le «good guy».

Mandy, la cheerleader bimbo.

Courtney, la gothique à mèche bleue, piercing dans le nez et sur la langue.

Melvin, le geek de la bande, désespérément vierge.

Une expérience que certains espéraient mystique, d’autres comique, d’autres encore érotique, mais qui va rapidement se révéler beaucoup moins paisible que prévu. Et peut-être même tragique. Car les esprits qu’ils invoquent n’apprécient visiblement pas du tout d’être dérangés...




Un roman qui garde le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page ! J’ai trouvé l’histoire vraiment intéressante, certes, pas inédite pour un genre horrifique comme celui-ci : maison hantée/poupées effrayante/vieille légende sur l’ex-propriétaire, mais dans l’ensemble, tout colle et donne au final un roman que j’ai fortement apprécié !

Je regrette cependant qu’il n’y ait pas plus d’approfondissement sur le manoir et son ancien propriétaire, ma curiosité n’a pas été rassasiée au maximum, je pense qu’il y a encore du potentiel à exploiter dans ce roman au travers de tous ces non-dits, mais ce n’est vraiment pas un frein qui nuit à la lecture ou à l’histoire.

L’ensemble est bien rythmé, certains se plaindront peut-être des « scènes de sexe » présenté par moment, mais entre nous, elles sont soft, courtes et ne m’ont pas dérangé outre mesure. (Prenez les Contes interdits pour exemple, comparé les avec ce roman, et vous verrez vraiment la différence entre les deux au niveau de ce genre de scène). 

Les personnages sont des ados venant de Seattle, un groupe d’amis avec des caractères opposés ou complémentaires, ce qui donne parfois lieu à des scènes assez cocasses, mais chacun se distingue par une personnalité intéressante qui peut rendre certains d’entre eux plus attachants que d’autres.

Ce roman est vraiment intéressant, peut-être pas assez développé dans le fond, mais le reste fonctionne très bien.

Ma note : 17/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

lundi 20 septembre 2021

[Chronique #245] Nutty Elements

 

Auteur : Collectif

Genre :  #Fantasy #Nouvelles

Nombre de pages : 107

Où le trouver : Amazon 

Prix :  15,81€ / 5,49€

Format :   Broché / Ebook





Qu’ils ventent, noient, brûlent ou ensevelissent, les éléments sont l’essence de la magie et, comme elle, ils ne sont ni bons ni mauvais. Ils marquent toutefois les êtres qui les manipulent, et laissent derrière eux maintes légendes tracées dans la chair. Quelques-unes de ces légendes ont été transcrites sur ces pages, odes aux éléments, à ceux qui les maîtrisent, à ceux qui les subissent. Alors, n'hésitez plus: tournez les pages et apprêtez-vous à brûler, à pleurer pour ces héros – humains, nains, gobelins et créatures plus étranges encore – qui remuent ciel et terre pour un fragment d'histoire.



Je remercie les éditions Nutty Sheep pour m’avoir permis de découvrir un nouveau recueil de nouvelles de leur crue. 
Cette fois-ci, il s’agit de diverses nouvelles de Fantasy en lien avec les éléments : Eau, le Feu, l’Air et la Terre.

Je trouve que c’est une façon très originale d’aborder un mélange de nouvelles tout en les liant par le biais de ces éléments communs et connus de tous. Omniprésent même dans notre vie quotidienne.
L’idée est vraiment sympathique et je trouve que cela apporte un petit plus à ce recueil.

Divers auteurs se sont prêtés au jeu, en voici la liste et les éléments qu’ils ont choisis pour nous présenter leur univers au travers de leur imagination débordante de créatures fantastiques.

🔥🌊🌏🌀

Nous commençons par deux nouvelles de types Feu : 
Charmeur de flammes, écrit par Élodie Bouchet et La Brulure de l’eau par L.S Bragia.

Deux autres écrits en lien avec l’Eau : 
Douée, par Mafalda Vidal et Rêveries du baigneur solitaire par Sébastien Vernier.

S’enchaine alors l’élément Terre : 
Retors-Boyaux par Damien Thiébaut et Little big Rock par Thierry Fauquembergue.

Et nous terminons avec l’Air : 
Sauver Egloskerry par Yvan Barbedette et Telle est la voie des gobelins par Lancelot Sablon.

Dans l’ensemble, ce fut une bonne lecture. J’ai apprécié voyager d’un univers à un autre, de l’esprit d’un auteur au suivant, c’était très amusant et agréable. 
Comme il s’agit de nouvelles, je ne vais pas vous dévoiler beaucoup d’éléments à leur sujet, afin de garder cette part de mystère que j’affectionne tant quand un nouveau lecteur vient partager son avis et son ressenti.

Je pense cependant pouvoir avouer que j’ai quelques coups de cœur, notamment « Telle est la voie des gobelins » par Lancelot Sablon que j’avais déjà pu découvrir dans son roman : «Les litanies de l’unique, tome 1 : Les incarnations ».
Yvan Barbedette, fait aussi partie des auteurs que j’ai découverts au travers d’une autre anthologie de cette maison d’édition : Uræus.

Les autres auteurs ont été une nouveauté, avec plus ou moins d’affinité pour leur plume. Je ne pourrais pas dire que j’ai adoré chacune des nouvelles, car certains manquaient un peu de rythme, certaines m’ont laissée un peu sur ma faim ou dans une totale surprise. J’ai pu déceler quelques références qui m’ont fait sourire, mais je dois avouer que certaines nouvelles restent à l’heure actuelle, encore un peu incomprise par mon cerveau. Peut-être que je n’ai pas pu percer le secret caché derrière ces nouvelles, qui sait ?

Pour conclure, ce recueil de nouvelles est intéressant, peuplé d’être féérique et magique, de petits clins d’œil divers et de plumes agréables à découvrir.

Ma note : 15/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !