lundi 29 avril 2019

[#Chronique 16] Les Orphelins de Windrasor : Entre les murs

Bonjours les ami(e)s ! 
Avant tout, merci pour les 1000 pages vues ! Ça me fait très chaud au coeur ! 💗
Vous n'imaginez pas combien ça compte pour moi, ça me motive d'ailleurs encore plus, jours après jours, pour vous offrir des chroniques de qualités et pourquoi pas, des livres en plus dans votre PAL !



Chronique n° 16, en avant toute ! Il s'agira cette fois-ci du premier tome d'une longue saga : Les Orphelins de Windrasor : Entre les murs par Paul Clément.






▸ Sorti le 
À Windrasor, l’un des orphelinats les plus prestigieux du duché de Morenvagk, le sort des pensionnaires semble joué d’avance. Une adoption peu probable ou un envoi au front, synonyme de mort certaine au service d’une guerre dont plus personne ne semble se souvenir des raisons, sont leurs seules perspectives d’avenir.
Dans ce monde qui a perdu la tête, prisonniers du plateau imprenable sur lequel s’élève le célèbre orphelinat, Spinello et ses amis ne savent pourtant pas que le destin a prévu bien d’autres choses pour eux.
Toutes les grandes aventures ont un point de départ, parfois perdu au milieu de l’immensité d’une forêt entourant un bien étrange établissement.


 Ce premier tome pose des bases assez solides sur ce fameux orphelinat du duché de MorenvagkWindrasor. Il a une réputation que l'on associe souvent à une "prison" tant il est impossible de s'en évader, un peu comme l'Alcatraz que nous connaissons, une fois à l'intérieur, on ne peut en ressortir que par la porte de devant. 

Gardé jour et nuit par des gardiens, les orphelins qui s'y trouvent doivent marcher droit et obéir aux règles très strictes, sous peine de sévères punitions, ce qui est d'ailleurs devenu l'un des passe-temps préféré de notre héros, Spinello. Lui et sa bande luttent contre les autres bandes d'orphelins, autant dire qu'à Windrasor, c'est chacun pour soi ! Pas de pitié entre les différents clans d'enfants, peu importe leur âge. 

Nous découvrons ainsi au fil des chapitres cette guerre interne entre les enfants ou contre les gardiens, une sorte de quotidien pour certains et un véritable calvaire pour les autres. L'auteur nous présente donc les rituels et habitudes qu'entretient Windrasor entre ses murs. 

Ce qui est appréciable, c'est que nous allons le découvrir sous le point de vue de plusieurs personnages ! Que ce soit Spinello, ou bien l'un de ses comparses de chambrée, ou encore un des gardiens. Cela rend le récit encore plus intéressant et vivant, car personne ne réagit de la même façon, ne pense la même chose, ou ne manigance pas une vengeance bien dosée. 

Malgré qu'il y est pas mal de protagonistes, c'est très malin de nous les présenter de cette façon-là, chapitre par chapitre, ainsi, il est très dur de faire des confusions entre les jeunes de par leur nombre, mais surtout, nous en apprenons bien plus sur leur personnalité que lors d'une simple description. Le plaisir de les voir évoluer, riposter et lutter contre leur destin chapitre après chapitre est très agréable. C'est selon moi, l'un des points forts de ce livre.

Le second point fort est sans nul doute l'écriture fluide et spontanée de l'auteur qui, malgré ce que l'on pourrait craindre d'un tome qui pose les bases d'un roman, n'est, en aucun cas, ennuyante ou rébarbative. Il s'agit là d'un savant mélange entre action, mystères et quotidien qui rend le lecteur incapable de poser le livre.

J'ai moi-même vécu cette expérience, je n'ai pas pu lâcher ce premier tome d'environ 200 pages. 

Les personnages sont nombreux et bien décrits, les personnalités sont multiples et intéressantes, nous passons par un peu tout les types de caractères, du plus téméraire au plus violent, sans que cela ne fasse nullement clicher. N'oublions pas qu'à Windrasor, il faut être fort mentalement pour réussir à s'en sortir.
D'ailleurs, en parlant d'en sortir ... trois moyens s'offrent à eux ! Être adopté ... atteindre l'âge de 14 ans et partir au front, ou très peu d'entre eux semble en réchapper, et la dernière option, la pire, succomber entre les murs de l'orphelinat.

Cependant, tout en suivant les aventures du protagoniste qui sera le plus omniprésent dans le récit, Spinello, nous allons découvrir de bien étranges secrets concernant cet orphelinat .. mais ce n'est rien en comparaison de ce que le jeune homme découvrira lorsqu'il .... lorsqu'il .... vous obligera à lire ce premier tome pour le découvrir !


Ma note :  5 étoiles sur 5  




 Retrouvez également mon avis sur les plateformes livresques et commerciales.
(Livraddict, Babelio, Booknode, Amazon, Kobo, etc ...).

A bientôt !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire