vendredi 21 juin 2019

[Chronique #36] Les Chroniques d'Harésia Tome 1

Bien le bonjour !
Aujourd'hui, je vais vous parler d'un premier tome s'intitulant Les Chroniques d'Harésia Tome 1 , l'Appel écrit par l'auteure Nina Kaïjos Hadler (lien vers sa page FB). A la fois fantasy et steampunk, envoûtant et impressionnant, ce roman est à mettre d'urgence dans toutes les mains de fan de fantasy steampunk, mais pas que ! Pour moi, ce fut une véritable découverte, un grand moment de lecture et surtout, d'amour. Car oui, vous l'aurez compris, je suis devenue totalement fan de ce cycle et de ce premier tome. Pourquoi ? Vous allez comprendre !





Les Chroniques d'Harésia Tome 1 
▸ Sorti le 

Le jeune Tristan revient d’une guerre horrible et aspire au repos, comme beaucoup de Chasseurs. Mais en son absence, le monde a terriblement changé.
Les Hommes ont décidé de prendre leur destin en main et se sont trouvé un nouveau chef en la personne du Conseiller William Crowford. Quant aux Maudits, désormais sans maîtres, nul ne peut prévoir ce qu’ils vont faire alors que le Prince Velkann entend bien réclamer vengeance au nom des Amarokiens.
Pour Tristan, c’est le début d’un long voyage qui le conduira à vivre la dernière grande épopée de son temps et à affronter des ennemis revenus d’autres âges…
Tandis que le crépuscule de Sháyóntár approche, ses derniers héros tourmentés ignorent que ce n’est que le prélude d’une autre histoire, bien plus importante : celle d’Harésia, le monde oublié, dont la légende n’a pas encore commencé…




Ce roman commence par le retour de plusieurs "Chasseurs" qui, épuisés et victorieux après une longue et terrible bataille, ne désirent qu'une seule chose, rentrer chez eux, à Glaymoria. C'est là-bas d'ailleurs que se trouve leur foyer, leur guilde : la Guilde des Faucheurs, aussi surnommée Guilde Rouge.

Les chasseurs sont des êtres à part, plus grands et robustes qu'un être humain, ils peuvent vivre très longtemps sans que la moindre ride ne vienne entacher leur minois. Capables de beaucoup de choses qui surpassent largement les capacités d'un humain, ceux-ci vivent pour traquer les monstres, les créatures enfouies dans les ténèbres .. le mal vibrant sur le monde. Ils sont un rempart depuis bien longtemps contre l'obscurité et ses habitants. 

Mais depuis un moment, bien avant que notre Tristan ne soit de retour à Glaymoria, les êtres humains, on semble t-il .. décidés de bouleverser l'ordre des choses. Un chasseur est fort est puissant, alors c'est aussi un prédateur, une menace qui pèse discrètement sur les humains, jusqu'au jour ou ceux-ci, menés par le Conseiller William Crowford, ne décident de prendre leur destin en main. Commencent alors les terribles Mois Brûlants .... 

Quand Tristan sera finalement de retour en ville, à Glaymoria, il ne reconnaîtra presque plus rien de cette cité. Les gens le regarderont avec dégoût, haine et mépris, ses pas seront incertains entre les passants, éveillant ses sens de chasseur, acte qui n'avait jamais eu lieu avant aujourd'hui. Continuant son chemin, il sera finalement de retour à la Guilde des Faucheurs ... et ce qui l'attendra sera plus terrible que tout. 

Les Mois Brûlants ... 

C'est ainsi que l'histoire commencera.

Pour ma part, j'étais très intriguée par ces éléments disséminés ci et là durant les premiers chapitres, les Mois Brûlants, la Guilde des Faucheurs, le type de personne que sont les Chasseurs, etc.

Nina Kaïjos Hadler a créé de ses mains un véritable monde au bord de l'agonie qu'elle nous décrira avec beaucoup d'émotions. Les premiers chapitres sont là pour nous expliquer le rôle de chacun dans cette aventure, qui sont les chasseurs, comment fonctionne la Guilde et surtout, elle lancera un énorme caillou qui viendra troubler le calme apparent qui plane sur Glaymoria. Et ce caillou sera comme une épine pour certains, ou comme une lame empoisonnée pour d'autres, et cette immonde chose portera le nom de "Mois Brûlants". 

Que sont-ils finalement ? Pourquoi leur nom revient-il sans cesse ? 

Mais ils ne sont pas moins que l'allumette qui mettra le feu aux poudres ! Déclenchant ainsi la naissance d'une intrigue à la fois politique et morale.

Nous ferons la connaissance de beaucoup de personnages, dont certains deviendront progressivement des protagonistes plus ou moins influents dans ce premier cycle. Cependant, l'auteure ne nous abandonnera pas au milieu de tout ces personnages, bien au contraire, chaque élément sera décrit avec minutie au fil de l'aventure, nous permettant d'apprécier leur évolution durant les nombreux chapitres et de nous faire une idée plus précise à chaque instant de la situation actuelle.

J'ai beaucoup apprécié la plume de Nina Kaïjos Hadler. D'un côté, celle-ci peut nous apporter tout un tas d'informations sans pour autant nous noyer dedans, bien au contraire, chaque chose est expliquée au fur et à mesure afin que le lecteur ne soit jamais perdu, et d'un autre côté, il est possible de sentir également au travers de cette plume un désir profond de surprendre le lecteur à chaque instant. Soit par des révélations qui nous laisseront sans voix, soit par des mystères qui viendront se rajouter à ceux que nous connaissons déjà.

Ce roman est une véritable découverte et un grand coup de cœur. La quatrième de couverture n'est qu'un tout petit avant-goût de ce qui attendra le détenteur de ce roman lorsqu'il entamera sa lecture. Alors si vous faites partie de ces personnes qui hésitent encore à se le procurer, je vous le dis en toute honnêteté, foncez les yeux fermés ! 

Nina Kaïjos Hadler signe là un premier tome aussi brutal qu'immersif, un page-turner addictif qui ne laissera pas le lecteur indifférent !




➢ Ma note : 20/20

Lien Amazon : ici !

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.


 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !


TAG : #Fantasy #Steampunk 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire