jeudi 29 août 2019

[Chronique #58 ] Les Royaumes Démoniaques - Tome 1 - La Roche Des Âges




« Mes erreurs sont tout ce qu’il me reste. » - Ciwen

L'horreur et la violence côtoient la féerie et la beauté. La magie et les combats forgent la réalité au jour le jour. Tandis que les légendes et mythe résonnent dans l'inconscient collectif comme des promesses d'un jour meilleur, tel la mystique roche des âges que Ciwen, un mage de foudre, recherche désespérément.

Dans une existence où le macabre est un lot quotidien... Quel est le sens de la vie ? Quel signification mettre à des concepts comme l'amour et la haine, ou la guerre et la paix ? Comment les définir, et les dépasser ?
Tant d'éternelles énigmes qui se posent à chaque instants, depuis la nuit des temps.

Les réponses apparaissent toujours dans le noir, tels des lucioles fuyantes...


L'auteur nous offre dans ce premier tome un univers passionnant et extrêmement riche ! Le fantastique est au rendez-vous, de même que cette aura angoissante et sombre qui ne vous quittera pas une seule seconde durant tout le récit !

Nous découvrons dès le premier chapitre un personnage assez singulier du nom de Ciwen, un mage de foudre qui est semble t-il, aussi puissant que violent. Recherché par ... Un nombre incalculable de personnes, il doit donc tenter d'être le plus discret possible pour arriver à ses fins, ce qui ne va pas forcement être de tout repos .. Vu qu'il est aussi assez bourrin. 

Oh oui, il a également un caractère de cochon, mais je trouve que c'est un détail qui fait tout son charme, même si parfois, j'ai eu envie soit de me moquer de lui, soit de lui administrer un bon seau d'eau froide sur la tête. En fait, cette personnalité atypique rend le personne attachant et vivant, et c'est ici un point extrêmement positif ! Comment ne pas plonger au cœur d'une histoire lorsque le protagoniste lui-même semble nous y attirer comme un aimant !

Son but ... Une sorte de cailloux pour certains, une roche très puissante dirons d'autres, mais tous s'accordent pour dire qu'il s'agit là d'une relique qui est "cachée" dans un endroit extrêmement dangereux !
Beaucoup de monde hésiterait, réfléchirait un peu, mais pas Ciwen. Il ne lui faudra que quelques secondes pour se retrouver d'or et déjà avec des ennuis jusqu'au cou. 

Ah Ciwen ... Suivre ses péripéties tout au long de ce premier tome est un véritable plaisir dont on ne se lasse pas.

Notre mage de foudre rencontrera également divers autres personnages, mais rappelez-vous, il a un caractère terrible, alors comment certains de ses individus feront pour le supporter et vouloir malgré tout l'accompagner dans sa quête .... Mystère ! 
Ou alors peut être est-ce en rapport avec cette mystérieuse roche des âges ? 

Que cache-t-elle donc pour attirer autant la convoitise ? Pourquoi Ciwen la désire t-il à ce point ? Voilà là l'enjeu principal de ce premier tome.

L'univers de ce roman, créé par Christopher Evrard n'aura pas de cesse de nous épater. J'ai personnellement beaucoup apprécié celui-ci. 

Sa faune et sa flore se développant au cœur de ce monde terriblement dangereux, les diverses races que nous seront amenés à rencontrer.

Au niveau de l'ambiance général de ce premier tome, il est difficile de nier l'évidence, elle est oppressante et très lourde. 

L'atmosphère est presque irrespirable, les tensions sont partout, omniprésentes et écrasantes !

Découvrant cet auteur grâce à ce roman, j'ai été conquise dès les premières pages par la plume de l'auteur. Elle sait nous bercer pour nous compter cette histoire, nous émouvoir, nous surprendre, et surtout, nous tenir en haleine jusqu'à la toute dernière page ! Je n'ose imaginer ce que cela va donner pour le second tome !

Au final, je ne peux que confirmer que les royaume Démoniaques : tome 1 est un petit bijoux de fantaisie que je vais suivre avec assiduité !

Vous pouvez également admirer, comme moi, la qualité de la couverture et sa beauté. C'est d'ailleurs aussi ce qui m'a donné le courage de démarcher l'auteur pour lui demander de chroniquer son roman, en plus du résumé très alléchant ! 

Néophytes, fans confirmés de fantasy, n'hésitez vraiment pas une seule seconde pour découvrir ce roman de Christopher Evrard. 



➢ Ma note : 19/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !


TAG : #FANTASTIQUE #FANTASTIQUE/FANTASY #IMAGINAIRE #PHILOSOPHIE



Où le trouver : Amazon
Nombre de pages : 377
Prix : 3.99€ / 16 €
Format : Kindle / Papier
Site : Facebook


vendredi 16 août 2019

[Chronique #57] The Prison Experiment Tome 1

Aujourd'hui ... je vais vous dévoiler du LOURD ! du très LOURD !


▸ Sorti le 

« Zone 51, désert du Nevada.
Un dôme immense, à la peau cuivrée, se dresse tel un monstre sous les étoiles.
Son nom : « L’Œuvre », prison expérimentale secrète dotée d’une intelligence artificielle.
Nul ne sait ce que recèle l’édifice depuis que la CIA en a perdu le contrôle. Que sont devenus les 5300 détenus, livrés à eux-mêmes après sept ans d'abandon ?
Un commando de douze hommes et une femme pénètre en secret dans ce labyrinthe mortel.
Leur mission : retrouver Dédale, son architecte, à n’importe quel prix.
Elena, hackeuse surdouée, compte bien percer les mystères de l’Œuvre. Elle ignore que cette mission l’emportera au-delà des illusions, face à ses peurs les plus folles, dans les tréfonds de l’âme humaine. 
Son génie peut les sauver... ou les tuer.
Jusqu'où l'homme peut-il aller pour survivre ? »



Extrait :
« Cette prison est un tel enchevêtrement de salles, de tunnels, de méandres tortueux et de voies sans issue, que personne, pas même son architecte, ne peut s’en échapper. Elle est bâtie de manière à ce que l’on se perde avant de retrouver la paroi extérieure. Il y a bien une porte de sortie, oui… mais elle est enfouie derrière tellement de murs, de parois, de végétation, de peintures en trompe-l’œil et autres hologrammes, qu’il est impossible de la trouver. En outre, l’Œuvre n’est pas un simple bâtiment. C’est une entité organique. Un être vivant ! Une fraction de paroi découverte à un moment peut être dissimulée l’instant d’après… un tunnel creusé peut être rebouché… un trou peut s’ouvrir dans le sol… »


Je remercie l'auteur, Eric Costa, pour m'avoir offert l'immense privilège de découvrir ce premier tome de sa saga en trois tomes : The Prison Experiment !

Que dire sur ce roman, en dehors du fait qu'il m'a totalement subjugué. Je ne m'attendais pas un seul instant à plonger dans cette lecture intensive, 500 pages, avec une telle rapidité et facilité.

Je ne parlerais pas de l'histoire dans cette chronique, car elle mérite vraiment d'être découverte par le lecteur et non raconté partiellement par une chroniqueuse. Mais sachez que d'ors et déjà, ce premier tome pourrait détrôner avec une aisance remarquable un livre comme "The labyrinthe" de James Dashner.

C'est d'ailleurs la première chose à laquelle j'ai pensé, et pour avoir lu les deux livres, je peux l'avouer sans rougir que j'ai largement préféré The Prison Experiment. Que ce soit pour ses personnages, pour l'ambiance, l'action omniprésente et les frissons que l'on peux ressentir selon certains passages, j'ai bien plus été conquise par le roman d'Eric Costa.

Attention, je n'expose là que mon avis personnel et mon ressenti après la lecture des deux œuvres. Cela me permet aussi de vous affirmer que si vous avez aimé "Le labyrinthe", vous allez adorer ce premier tome !

Les personnages sont nombreux, mais leur caractère est aussi varié que surprenant. Nous pourrons avoir sous nos yeux un panel aussi divers qu'une palette de peintre. J'ai adoré détester certains d'entre eux, tout comme j'ai apprécié et aimé d'autres personnages. Secondaires ou non, j'ai vraiment eu l'impression d'avoir sous les yeux une gigantesque fourmilière que j'ai découverte au fil des chapitres. 

Malgré cette impression de grandeur, il est quasiment impossible au lecteur de se perdre, à l'inverse de nos protagonistes d'ailleurs ! (hahaha).

Les explications sur l'Oeuvre, son rôle, ses capacités, son fonctionnement est expliqué en détails, mais sans lourdeur, sans longueur. Tout est calculé pour que nous n'en apprenions que le strict nécessaire, les réponses arrivent progressivement, mais les mystères demeurent !

L'histoire semble suivre une ligne directrice bien définie, mais, petit à petit, elle sera divisée en plusieurs autres, nous offrant pour l'occasion plusieurs protagonistes avec leur propre version et vision de la situation.

A partir d'un certain moment, chaque chapitre (ou presque), nous contera l'histoire d'un des personnages, nous laissant ensuite, bien entendu, dans un terrible moment de suspense pour passer à un autre personnage dans un nouveau chapitre. C'est terriblement frustrant, mais ça donne encore plus envie de continuer sa lecture.

Pour résumé, je vous invite fortement à découvrir The Prison Experiment ! Il y a actuellement deux tomes de disponible, et le troisième (et dernier), devrait sortir d'ici la fin de l'année. Alors si vous êtes en manque de lecture pour cet été .. Ou à la rentrée, sautez sur ce premier tome !



➢ Ma note : 20/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !


TAG : #THRILLER #THRILLERPSYCHOLOGIQUE #SCIENCEFICTION #ACTION #AVENTURE #YOUNGADULT


The Prison Experiment T1

Où le trouver : Amazon
Nombre de pages : 660
Prix : 3.99€/ 18.99€ 
Format : Papier
Site : Site


mardi 13 août 2019

[Chronique #60 ] Aux Prémices de la Nuit : Livre 1 - L'Arbre Rouge

Bonjour ! 
Aujourd'hui, je vais vous présenter un très bon roman de Dark Fantasy d'un auteur que vous avez déjà vu passer sur ce blog, Ian Nale !




Une ancienne prophétie a désigné depuis longtemps "le Dernier Roi" qui tiendra tête à la Nuit qui approche. Au cœur du royaume de Frey. Entre conspirations pour le pouvoir, guerres entre les royaumes, lutte des classes, tous devront trouver leur place pour contrer la menace qui émerge doucement du Nord. Qui sera l'élu(e) de la prophétie? Qui sera le Corbeau destiné a tuer la lignée royale? Qui tiendra la couronne entre ses mains au dernier jour? Tant de questions auxquelles chaque homme et femme se forcera de trouver les réponses, dussent-ils le payer de leur vie. Dussent-ils y laisser la dernière parcelle de bonté de leurs âmes.

Je remercie l'auteur, Ian Nale, pour la confiance qu'il m'a accordé en me confiant son roman, Aux prémices de la Nuit : livre 1 - L'arbre rouge.

J'ai déjà eu le plaisir de chroniquer l'un de ses romans, il s'agissait des premices de cette saga, un roman très poétique et terriblement bien ficellé qui nous permettait de découvrir au fil des pages la création du monde dans lequel prend place ce tome (et les suivants). L'imagination de cet auteur est sans limite et a dû lui demander énormément de travail, nous retrouvons d'ailleurs tout ceci dans ce premier tome.

À la différence de "Contes d'avant la nuit" (cliquez sur le lien pour atteindre sa chronique) qui était très accès sur la création et l'explication du monde d'Elmer, aux prémices de la Nuit va nous plonger très rapidement dans un contexte aux enjeux très différents.

Une prophétie. 

Mais à l'époque où se déroule ce premier livre, qui ressemble quelque peu à notre époque médiévale (pour vous aider à situer plus aisément le contexte), les porteurs de prophéties ne sont pas spécialement bien vus. 

L'auteur ouvrira donc son récit sur cette note.

Ian Nale va nous plonger très rapidement dans le vif du sujet. Un roi bien trop jeune pour régner sur le royaume de Frey, son oncle en tant que "tuteur" jusqu'à l'âge requis pour que le jeune garçon prenne sa place sur le trône. 

Jusque-là, tout semble normal, mais l'auteur va bien plus loin et il abordera alors un sujet qui, historiquement parlant, est arrivé bien de nombreuses fois dans notre monde. La femme de son oncle accouche d'un petit garçon, la lignée de celui-ci est donc assurée, alors quoi de plus normal que de se débarrasser d'un morveux qui n'est pas en âge de régner pour prendre sa place jusqu'à ce que son propre fils lui succède ?

Voilà l'un des enjeux principaux de ce roman. 

Voilà un fait qui est arrivé sans nul doute de bien trop nombreuses fois. 

La recherche du pouvoir, les intrigues politiques, les incessantes guerres, l'auteur nous en offrira tout un panel au fil des chapitres.

Ce que j'ai fortement apprécié dans ce livre, c'est la plume de l'auteur. Elle est très différente de "Contes d'avant la nuit", bien plus incisive et sournoise, la poésie des mots et les belles phrases explicatives ne sont plus de rigueur.

Ce changement est assez surprenant sur le moment, mais il est aussi très efficace en terme d'addictivité, nous offrant un roman de Dark Fantasy des plus remarquables.

Il ne faut pas oublier que l'univers est entièrement né de l'imaginaire de Ian Nale.

L'avantage de ce premier tome, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'avoir lu "Conte d'avant la Nuit". C'est un plus, je l'admets, car il y a quelques références à celui-ci qui nous permettent de comprendre plus rapidement certaines choses, mais ce n'est en rien un frein ! 

L'auteur y a veillé.

Concernant l'histoire, je n'en dirais pas plus, car je ne souhaite en aucun cas gâcher le plaisir du futur lecteur. J'ai moi-même beaucoup apprécié de me plonger dans l'histoire et d'y découvrir tout ses enjeux.

Il y a peu de temps mort, le rythme est soutenu et apporte ainsi une régularité constante qui plaira sans l'ombre d'un doute aux fans de ce type de lecture.

Je ne peux que vous conseiller de découvrir ce roman, Aux Premices de la Nuit : tome 1 - L'arbre Rouge. Amateur ou fan du genre, n'hésitez pas !


➢ Ma note : 19/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !


TAG : #HORREUR #DARKFANTASY #FANTASY #MÉDIÉVAL #THRILLERFANTASTIQUE #HEROICFANTASY #DRAME 



Où le trouver : Amazon
Nombre de pages : 597
Prix : 2.99€ / 14.25 €
Format : Kindle / Papier
Site : Facebook


jeudi 8 août 2019

[Chronique #56] Légendes du Shi-èr

Aujourd'hui, ce n'est pas un roman que je vais vous présenter, mais une bande dessinée !



▸ Sorti le 
Mythopéïa, une planète jadis verdoyante, est aujourd'hui une terre désolée. Pourquoi ? Que sont devenus les Damô, ses défenseurs ? Découvrez comment tout ceci à commencé, par la recherche d'un trésor légendaire...



Je remercie les éditions Nutty Sheep pour m'avoir permis de découvrir cette bande dessinée, Légendes du Shi-èr par Michaël Bettinelli !

Cette bande dessinée comporte les chapitres 1 et 2 : Adri. 

Le chapitre 1 est très court, il nous montre un monde dévasté et deux protagonistes que nous apprendrons sans nul doute à connaître par la suite. Shi-èr, ce nom prend enfin un sens durant la lecture de ce chapitre, et nous découvrons également comment ces lieux dévastés le sont devenus.

Une quête.

Le chapitre 2 est plus long et nous montre le capitaine d'un navire volant prendre la décision de partir à la recherche d'un trésor. 

J'ai d'ailleurs tout de suite adoré le personnage du nom de Monsieur Cagouille. Sa façon de s'exprimer, ses mimiques, tout en lui m'a fait rire dès que je l'ai aperçu.

Durant ce chapitre, nous pourrons entrevoir les guerriers qui ont prit part à la quête, leur physique, leur personnalité. 

Une fois la quête mise en place, l'équipage recruté, l'histoire peut alors commencer !

Attardons un peu sur les personnages, j'ai eu le plaisir de remarquer qu'il s'agissait d'animaux, plus ou moins belliqueux d'ailleurs. Nous avons des crabes, des grenouilles, des lions, et bien d'autres, qui vont former un équipage très hétéroclite.

Concernant l'histoire, je ne suis pas en mesure de juger quoique ce soit, mais en revanche, je peux clairement affirmer qu'elle est prometteuse ! Moi qui ne lis que très peu de BD, j'ai tout de suite adhéré à celle-ci.

Les dessins en revanche sont véritablement délicieux à regarder, le bédeiste-graphiste a su retranscrire les émotions et les personnalités de chacun de ses personnages avec brio. Les graphiques sont travaillés jusqu'aux moindres détails, et on arrive déjà, en si peu de pages, à se faire un avis sur les divers personnages. D'où d'ailleurs mon coup de cœur pour Monsieur Cagouille !

Je pense que ma chronique sera courte, car je ne souhaite pas faire de spoilers sur ces deux premiers chapitres, je préférais au contraire que chaque lecteur se fasse sa propre idée après les avoir lus.

Mais pour moi, Légendes du Shi-èr à un potentiel qu'il ne faut surtout pas négliger, je pense que je suivrais les aventures de cet équipage avec plaisir.



➢ Ma note : 19/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !


TAG : #BANDEDESSINÉE #MANGA #FANTASY 


Légendes du Shièr

Où le trouver : Librairie dialogues
Nombre de pages : 23
Prix : 1,99€
Format : Kindle
Site : Facebook


mardi 6 août 2019

[Chronique #55 ] Mirage's Memories tome 1 la dernière cité


À la suite du Grand Bouleversement, la Terre s’est transformée en un désert aride et le génome humain a été modifié. Dès lors, certains Hommes ont muté en êtres surpuissants, dotés de Pouvoirs extraordinaires : les Télépathes. Un conflit éclate alors entre les deux peuples encore en vie sur Terre : les Hommes, restés au rang d’humain et ces fameux Télépathes, doués de ce « Chi ». L’un de ces êtres surpuissants, Amos, aussi appelé « le Maître Télépathe », a une totale emprise sur son propre peuple et n’a qu’une idée en tête : asservir les Hommes.
Mais que cache réellement sa soif de pouvoir ?
L’histoire débute en 3697, au beau milieu d’une guerre des clans, tandis qu’Andrew et ses amis, des Télépathes rebelles, tentent de rejoindre la dernière Cité des Hommes : Mirage. Ils y feront la connaissance de l’énigmatique Darius, le chef de la Cité. Ils se prétendent résistants ? Ils seront ses prisonniers.
Andrew et ses amis parviendront-ils à vaincre Amos et rétablir la paix sur une Terre dévastée ?

Je remercie les Editions Heartless de m'avoir permis de découvrir ce roman de S.P DecroixMirage's Memories tome 1.

Il s'agit là d'un premier tome très prometteur qui m'a conquise dès les premières pages. Nous avons là un mélange de Science-fiction Fantasy qui se mélange à merveille !

La planète Terre à subit un tel réchauffement climatique, de terribles guerres ... tout un lot de catastrophes qui ont transformer notre chère planète en désert aride et invivable, infecté par des .. monstres affamés.

Autant dire qu'il faut être soit totalement idiot .. Soit être terriblement désespéré pour en entamer la traversée.

L'auteure nous apprendra également que l'humanité à dû évoluer pour survivre, et certains d'entres-eux sont devenus des "Téléphathes".

Des êtres plus puissants que le commun des mortels ont vu le jour, dotés de capacités hors normes, certains d'entre eux y ont vu une opportunité, enfin, un homme surtout, Amos, le tout-puissant.

Les êtres humains ont alors commencé par se scinder ... les gens normaux, et les télépathes.

Amos a alors décidé d'en profiter pour s'auto proclamé comme dirigeant des télépathes, et tous les êtres inférieurs devaient être tués ou réduit en esclavage. Voilà le destin qu'attendaient les humains ...

Les cités ne pouvaient pas résister aux télépathes et à Amos, sauf une, une seule est toujours debout, défiant ce "tout-puissant tyran".

C'est ainsi que démarre ce roman.

J'avoue avoir beaucoup aimé cette façon de mettre cartes sur table concernant la politique et le contexte dans lequel nous allons être plongés pendant tout le roman. Même si cela n'en concerne qu'une partie, cela nous permet de bien comprendre immédiatement ce qui a pu se passer sur la planète Terre et comment les résistants vivent. Nous découvrons également que les habitants survivants peuvent toujours compter sur la technologie, qu'ils ont d'ailleurs énormément fait progresser. Ce progrès peut se voir rapidement dans les tenues spéciales que portent les humains et les télépathes.

Je ne connaissais pas du tout cette auteure, mais grâce à ce premier tome, je suis totalement conquise ! 

La plume de S.P Decroix est attrayante et facile à lire, les explications, mêmes les plus complexes deviennent facile à comprendre. Il n'y a pas vraiment de temps mort, mais des successions d'actions, de rebondissement, de mystères dévoilés, le tout rendant ce premier tome très plaisant et addictif.

L'histoire est originale, les personnages que l'on découvre ont tous des personnalités intéressantes et uniques. 

Je ne peux que conseiller Mirage's Memories à tous les fans de science-fiction, voir même au novice qui veut s'y initier.



➢ Ma note : 19/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !


TAG : #DYSTOPIE #SCIENCEFICTION #FANTASY



Mirage's Memories : tome 1,  la dernière cité

Où le trouver : Amazon
Nombre de pages : 363
Prix : 4.99€ / 17 €
Format : Kindle / Papier
Site : Facebook


lundi 5 août 2019

[Chronique #53] Envol Funeste

Bonjour ! 
Aujourd'hui, c'est lundi ! Et en ce premier lundi d'Août, je vais vous présenter Envol Funeste par Max Angely, aux Editions Heartless
Ce roman sort ... aujourd'hui ! Alors quoi de mieux qu'une chronique pour fêter ça !




▸ Sorti le 
Attention ce roman est destiné à un public averti.
Plusieurs scènes peuvent être choquantes !!!

Débarquer à Paris pour tout recommencer, laisser aux oubliettes ce qui dérange.
S’ouvrir à un nouveau monde : la seule issue pour Amed, 22 ans.
Du moins, c’est ce qu’il croit.
L’obsession se conjugue à tous les temps.

Où êtes-vous ?
Vous êtes déjà dans sa valise…


Je remercie les Editions Heartless pour m'avoir permis de lire en avant-première le roman de Max Angely, Envol Funeste, un thriller sombre et addictif !

Nous y découvrons un homme qui souhaite changer de vie, alors, il débarquera à Paris sous le nom d'Amed, 22 ans, en recherche d'emploi.

Il trouvera rapidement un lieu où dormir, une collocation entre mecs qui le sauve de la rue. Maintenant, il ne lui reste plus qu'à trouver du travail pour payer son loyer et vivre sa nouvelle vie. Amed dénichera avec culot un travail dans un hôtel, car nous ne pouvons pas le nier, le caractère de cet homme est surprenant ... froid, incisive et méchant. 

Il sait frapper là où ça fait mal, il ne manquera pas de commentaires acérés dès qu'il le pourra, disons que son franc-parlé n'est pas là pour l'aider à se faire des amis. Il n'a pas envie qu'on l'emmerde, pour le dire franchement.

Mais un mi-temps dans un hôtel ne suffira pas, alors il fera la connaissance de Sévérin, un homme d'un certain âge qui l'embauchera pour l'aider dans sa tâche ... de thanatopracteur !

C'est ainsi que débute la nouvelle vie d'Amed.

Amed est un protagoniste très intéressant malgré son côté légèrement .. Psychopathe, dirons nous. J'ai adoré le voir évoluer dans la société avec sa langue de vipère, ses démons revenant le hanter, la découverte de sa vie passée, un ensemble de pièces qui, une fois assemblé, nous permet de bien mieux cerner le personnage et ses choix, futurs et passés. 

J'ai également adoré certains moments où il "communique" avec sa conscience, c'est quelque chose que l'on fait tous, je pense. Lutter contre cette petite voix intérieure.

Ce roman n'est pas à mettre entre toutes les mains, le résumé nous le rappel, mais pour ma part, j'ai véritablement adoré certaines scènes qui peuvent être dérangeantes et très choquantes. Mais c'est un mal nécessaire pour mieux apprécier ce livre et son protagoniste. 

Les quelques personnages secondaires donneront parfois le sourire, je pense à Séverin qui m'a beaucoup plus par exemple.

La plume de l'auteure est délicieuse, elle sait nous tenir en haleine chapitres après chapitres, le tout pour le plus grand bonheur du lecteur avide d'en savoir plus. Ce dark thriller nous promet de nombreux moments de lectures intenses et addictifs. 

En quelques mots, ce roman n'est pas à mettre entre n'importe quelle main. Âmes sensibles s'abstenir. Pour les autres, plonger dans l'univers d'Amed et accrochez vous bien à votre doudou !



➢ Ma note : 18/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, BooknodeGoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

 Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !


TAG :  #DARK #THRILLER



Envol Funeste

Où le trouver : Amazon (à partir du 05/08/19)
Nombre de pages : 311
Prix : 4.99€
Format : Kindle
Site : Facebook