dimanche 29 mars 2020

[Chronique #104] Le jour qui ne vient jamais

Bonjour ! 

Aujourd'hui, c'est déjà le dernier dimanche du mois de Mars, le temps passe super vite ! 
Pour l'occasion, je vais vous présenter un roman post-apocalyptique qui convient fort bien avec les événements qui se déroulent en ce moment même de part le monde. 

Voici Le jour qui ne vient jamais, par Sylvain Reverchon, aux Editions Heartless !


▸ Sorti le 
Chris se réveille dans un hôpital désaffecté, six longues années après avoir percuté un arbre au volant de sa voiture.
Le monde a visiblement beaucoup changé, tous ses repères ont disparu. Son corps ne répond plus et il ne trouve aucune réponse à ses trop nombreuses questions : que sont devenus sa femme et son fils ? Où sont passés les médecins qui sont censés le soigner ? D'où proviennent ces coups de feu et ces cris inhumains ? Resterait-il, par le plus grand des hasards, une bouteille de Coca au frais ?
Il ne pourra compter que sur ses souvenirs et l'aide de quelques compagnons de route afin de tenter de résoudre ces nombreuses énigmes et retrouver les êtres qui lui sont chers.

Une dystopie aux allures de western futuriste, brutal, attendrissant, empreint d'humour et de nombreuses références cinématographiques et musicales.
La description d'un futur pas si éloigné de notre présent…

⟱ 


Le jour qui ne vient jamais est un roman de dystopie qui nous plonge dans un monde ravagé, ou les rares survivants doivent lutter corps et âme pour espérer survivre.

Nous allons suivre l'histoire de Chris, un homme totalement déboussolé qui se réveillera après 6 ans de coma dans un hôpital ... étrangement silencieux. Tout a changé autour de lui, ses premiers pas dans ce monde de désolation ne seront pas de tout repos, loin de là ! C'est ainsi que commence ce roman aux allures de fin du monde : "Le jour qui ne vient jamais".

Je découvre l'auteur pour la première fois, Sylvain Reverchon, et je dois avouer que pour une première fois, c'est une bonne chose. Les dystopies font partie des genres de roman que j'affectionne, et il faudra admettre qu'en cette période assez sombre, ce genre de lecture est idéal ! 

L'univers du roman est très intéressant, bien construit, le lecteur pourra facilement se l'imaginer en fermant les yeux. Le côté post-apocalyptique est rendu comme il se doit, nous plongeant assez rapidement dans un monde angoissant et oppressant à souhait. 

Le personnage de Chris est très intéressant, son évolution sera d'ailleurs un point fort de ce roman. Nous assisterons également à l'arrivée de deux personnages supplémentaires qui auront des rôles bien particulier à jouer, mais que je vous laisse découvrir par vous-même. 

Si je dois souligner un élément qui m'a un peu dérangé durant ma lecture, je pense que ce seraient les successions de descriptions qui étouffent un peu le récit. C'est bien entendu un point de vu personnel, les lecteurs appréciant de connaître les moindres détails seront en revanche très heureux !

La plume de l'auteur est fluide et fort agréable à lire, le rythme est soutenu (malgré ces passages descriptifs un peu trop nombreux à mon goût) et les rebondissements vont plonger le lecteur dans tous ses états. Angoisse, curiosité, humour, ou encore de subtils références à de grands films, tous ces éléments nous sont servis sur un plateau.

Au final, "Le jour qui ne vient jamais" est un roman agréable et addictif que je conseillerais à tous les lecteurs fan du genre.

 ➢ Ma note : 15/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, Booknode, GoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !
TAG : #DYSTOPIE

Le jour qui ne vient jamais

Où le trouver : Amazon
Nombre de pages : 589
Prix : 4,99€
Format : Kindle
Site : Site ME  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire