mardi 3 mars 2020

[Chronique #99] Psychodrome

Bonjour ! 

Aujourd'hui, c'est une chronique spéciale "jour de sortie", bravo à VII qui nous offre un nouveau roman des plus déjantés, Psychodrome
Ce nom d'auteur vous parle ? C'est normal, vous avez déjà pu lire (ou vous pouvez la découvrir maintenant), ma chronique sur "Les mains pleines de lumière" !

Auteur : VII
ME : Sonatine Artistes
Date de sortie : 03/03/2020

Il y aurait tant à dire sur Louie Zenher : psychologue excentrique, amateur de jazz expérimental, farouche activiste anti-carcéral… Le problème c’est que c’est un homme qui ne dort plus. En tentant de remédier à ses insomnies, il tombe dans le piège que lui tendent les laboratoires Mentha. Contre son gré, il se retrouve expédié en 2039 en tant que candidat pour une extravagante émission de télé-réalité : le Psychodrome. Mais Zenher n’est pas du genre à se plier aux normes et compte profiter de l’occasion pour secouer les générations futures.

À la fois sarcastique et engagé, VII nous dépeint un avenir où la société du spectacle a tout écrasé sur son passage, où le voyeurisme a été érigé en véritable vertu collective. Un roman sans concession après lequel il vous sera difficile de continuer à penser comme avant.


Louis Zenher est un psychologue qui adore le jazz, les cravates bizarres et son look est toujours des plus excentriques. C'est d'ailleurs ce qui fait de ce personnage loufoque un être intriguant et amusant. 

Mais voilà, ce pauvre Louis est insomniaque. Dormir est devenu un rêve, une gourmandise à laquelle il n'arrive plus vraiment à goûter. Alors il écoute de la musique toute la nuit, il ferme les yeux en espérant que le sommeil l'emportera en fourbe au détour d'une note de musique. Mais cela ne marche pas très bien, pas du tout d'ailleurs ...

Mais voilà qu'un jour, un de ses « collègues » de travail, soucieux de sa santé, va le présenter à une société qui pourrait l'aider à remédier à ce problème d'insomnie. Bon gré, mal gré, il va finir par tenter l'aventure.

Le voilà donc propulsé en 2039, enfermé dans une « maison » avec son plus grand ami, l'homme qu'il admire pour ses livres et sa plume qui se vend comme du petit pain, Stanislas Malherbe. 

Non, attendez, je vous fais une petite blague. Louis déteste au plus au point le personnage qu'est Stanislas et ce qu'il écrit, il déteste aussi sa façon de voir les choses, de parler de certains sujets, de voir le présent ou l'avenir, en bref, c'est deux hommes sont comme le jour et la nuit. 

Alors imaginez si ces deux hommes sont prisonniers de cette maison, dans le « futur », ou ils vont devoir pendant une semaine entière vivre ensemble, subir des épreuves ou débattre sur des sujets ensemble. Une nouvelle télé-réalité ou les joueurs sont piégés à leur insu pour y participer, bienvenue au Psychodrome !

Au fait, ai-je mentionné que, comme certaines télé-réalités que nous avons eu droit de suivre sur nos chaînes, ils sont filmés en continue ?

C'est une télé-réalité déjantée, trash au plus au point, gore par moment, le pire que le genre humain puisse produire, et pourtant, son succès est au rendez-vous ! 

Les gens y sont accrocs, ils ne peuvent plus s'en passer. Sur le plateau de télévision lors des diffusions de l'émission Psychodrome, le public est prêt à tout pour faire le buzz, pour exprimer son mécontentement envers un candidat, pour voter sur des « punitions » que les deux hommes vont devoir supporter, car ils n'auront pas suivi les règles. La télé-réalité dans toute son horreur !

J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre ces deux hommes enfermés dans ce carcan de voyeurisme ou le libre-arbitre n'existe plus. VII nous offre encore une fois, un roman cynique et sarcastique qui met en évidence certains vices de notre société, ses travers et ses débordements. 

La société qui est dépeinte dans Psychodrome est à vomir, dans tous les sens du terme, nous avons là une vision d'une société ou le voyeurisme fait partie intégrante de la vie des gens. 

Sa plume est crue, addictive et sans concession. VII nous dévoile un roman qui dépeint une bien triste pseudo-réalité qui pourrait un jour apparaître sur nos écrans. L'auteur n'y va pas par quatre-chemins et c'est ce qui fait le charme de ce roman. 
Après « Les mains pleines de Lumière », Psychodrome est un pur chef d'œuvre que j'ai dévoré en quelques jours.

Ce roman est un coup de cœur que je rajoute à ma liste de 2020, et j'attendrais avec impatience une nouvelle parution de cet auteur, que j'adore.

 ➢ Ma note : 20/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, Booknode, GoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.

↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !
TAG :  #SFFF #DYSTOPIE #SCIENCEFICTION #ANTICIPATION #HORREUR #FICTIONSPÉCULATIVE #PSYCHOLOGIQUE #IMAGINAIRE #SF #SCIENCE-FICTION #FANTASTIQUE   

Psychodrome

Où le trouver : Amazon
Nombre de pages : 200
Prix : 16,99€
Format : Papier
Site : Auteur  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire