mercredi 10 juin 2020

[Chronique #128] Wolfnight - L’élue d’Algatia

Bonjour !

Aujourd'hui, je vais aborder le roman : Wolfnight - L’élue d’Algatia de Chamalotte Johnson.
C'est ma première grosse déception.




« Je ne m’étais jamais considérée comme une jeune fille normale, mais plutôt comme une personne à part entière. Je m’appelle Juliette Andrews, je suis une Elfange et voici mon histoire ».

Sur l’île de la Réunion, vit une jeune fille pas comme les autres. Le jour de ses dix-huit ans, Juliette Andrews voit sa vie de lycéenne basculer. Désormais, elle est l’héritière du monde d’Owana. Aidée des Wolfnight, un groupe de superhéros surnaturels, elle devra renverser les Sorcieds et leur chef afin de sauver son peuple et son royaume. L’aventure ne fait que commencer pour elle et ses amis.


Wolfnight - L’élue d’Algatia est un roman de Fantasy dont l'univers créé par l'auteure à du potentiel, mais qui malheureusement n'est pas encore aboutit. 


Je pense sincèrement qu'au travers de ce premier tome, Chamalotte Johnson a cherché à nous faire pénétrer dans son monde en compagnie de ses personnages, Juliette, Judith, etc. , mais ce n'est pas vraiment un franc succès.


L'histoire est intéressante, mais elle devient vite confuse. Le fait que le roman n'est que 116 pages n'aide pas du tout pour établir de bonnes et solides bases. Le récit va trop vite, les événements s’enchaînent sans laisser le temps aux lecteurs d'assimiler certaines choses, de découvrir un peu mieux l'environnement ou le caractère d'un personnage. 


De ce fait, les divers personnages sont assez creux, ils manquent de descriptions, de consistances. En dehors de "c'est la meilleure amie", ou "le meilleur copain", je n'ai pas ressenti d'empathie pour eux, et encore moins pour l'héroïne. 

Malheureusement, le personnage de Juliette est celui avec les réactions qui me laisse totalement perplexe et dubitative.


En ce qui concerne le récit, la syntaxe est bien, mais la ponctuation laisse à désirer. Trop de virgules viennent couper les phrases dans les dialogues, par exemple, et cela gâche totalement l'immersion et le rythme.


L'auteure a à cœur de dénoncer des sujets importants comme le mariage forcé, l'inceste et l'esclavage moderne, et pour cela, je ne pourrais que l'encourager à continuer d'écrire dans ce but, mais je pense sincèrement que Wolfnight mériterait d'être retravaillé plus en profondeur.  


J'espère que l'auteure comprendra qu'au travers de cette chronique, je ne souhaite que l'aider en pointant les défauts de son roman et non pas la décourager !




➢ Ma note : 6/20

Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddict, Babelio, Booknode, GoodReads etc. , sur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions et enfin sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !
TAG : #Fantasy


Wolfnight - L’élue d’Algatia

Où le trouver : Echo Editions
Nombre de pages : 116
Prix : 14,50€/6,99€
Format : Papier/E-book
Site : Site Echo Editions     

Aucun commentaire:

Publier un commentaire