mardi 1 décembre 2020

[Chronique #178] Magma



Magma
Auteur : VII
Genre :  #Science-fiction #Dystopie 

Nombre de pages : 212
Où le trouver : Amazon/Rap and Revenge
Prix :  16,99 €
Format :  Papier

Célèbre icône de l’hyperforme, Deborah Sapoznik cherche à prendre ses distances avec le monde de l’art. Le temps d’un été, elle emménage avec son fils Yoni sur l’île de Napampark. Rapidement, l’adolescent tombe sous l’emprise d’une voisine qui souhaite l’initier à une obscure pseudo-science appelée psynésie. Programmé pour que des mots déclencheurs produisent chez lui de vives réactions émotionnelles, il sombre peu à peu dans la psychose et devient une menace pour tous les habitants de Napampark.
Un univers paranoïde et glaçant basé sur d’effrayantes techniques de contrôle mental. Certainement le roman le plus inquiétant d’un auteur décidément hors-norme. "


Après "Les mains pleines de lumière" et "Psychodrome", VII nous plonge cette fois-ci dans un roman à l'histoire psychosée et anxiogène.

Napampark est une île qui abrite tout un complexe réservé aux gens les plus riches. Les appartements qui peuvent y être loués sont standardisés et indécemment hors de prix, mais il semblerait que cela n'arrête pas la grande artiste Deborah Sapoznik. Sa quête de repos est sans limites, mais elle ignore que cette décision va bouleverser sa vie et celle de son fils, Yoni, un garçon discret et obsédé par la création de ses sonorités.

L'univers de ce roman est vraiment riche et précis, à l'image des livres que nous propose l'auteur. L'histoire semble au premier abord être assez simple : une victime de manipulation mentale qui devient instable et violente, mais s'arrêter à ce cliché serait vraiment sous-estimer l'auteur.

Nous allons assister à la déchéance de ce jeune garçon, et cela de façon spectaculaire !
VII a créé et développé tout un concept scientifique qu'il a appelé "la psynésie". Une manipulation mentale basée sur les sons et des mots bien précis qui doivent déclencher chez le patient une réponse psychologique.
J'ai vraiment aimé découvrir le fonctionnement de la psynésie, la façon dont on peut en devenir la victime, consentante ou non, puis son évolution au fil du temps jusqu'à ce que le processus soit complet. Entre délire paranoïaque et stimulant chimique, je suis resté bluffé.

Les personnages sont vraiment extrêmement bien travaillés et complets . Nous avons d'un côté une mère de famille célibataire, Déborah Sapoznik, qui souhaite prendre du repos loin du monde de l'art dans lequel elle excelle. Ses tableaux font polémiques, ils choquent, mais elle s'en moque. Froide et distante, elle apparaît comme un personnage antipathique et déboussolant. Son évolution dans le récit sera d'ailleurs étonnante.
Yoni, son fils, est un peu semblable à certains adolescents que l'on peut voir. Fils d'une mère artiste et riche, il ne se préoccupe que d'une seule chose : créer des sonorités. Il veut percer dans le monde de la musique, mais pas n'importe laquelle. Peu bavard, peu aimable et toujours retrancher derrière des lunettes noires, ce garçon va vivre une expérience angoissante et incroyable.
Nous rencontrerons également tout un panel d'autres personnages, avec des personnalités très spéciales.

La plume de l'auteur est encore une fois très agréable à lire. Ce roman, à l'inverse des autres que j'ai pu lire, est bien plus axé sur le côté "science-musique-art". J'entends par là que l'auteur a dû fournir un énorme travail de recherche pour nous fournir toutes les informations présentes dans le livre et ainsi crée la psynésie. Cet ensemble rend d'ailleurs bien plus crédible la personnalité de certains personnages et le récit en général.

Après avoir terminé ma lecture, je suis allé chercher des informations concernant cette histoire de manipulation mentale via les mots et les sons, et j'ai pu découvrir que ce récit se base en partie sur une histoire vraie ! C'est vraiment incroyable mais aussi terriblement effrayant.

Ce roman est vraiment particulièrement addictif et perturbant. L'ambiance est glaçante et angoissante à souhait. Gros coup de cœur pour la fin. L'auteur pose le point final de son récit avec un talent remarquable.


 Ma note : 19/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire