mardi 30 mars 2021

[Chronique #208] Sous les ailes du dieu corbeau

 

 

Auteure : Sara Pintado

Genre :  #Fantasy

Nombre de pages : 336

Où le trouver : Amazon 

Prix : 4,99€  / 19,90€

Format :   Ebook / Broché




"Alors que le Grand Roi de Chaljuse dépérit, la lutte pour la succession se prépare. Jenarp, son fils cadet, se doit de réussir l’Épreuve des Crocs pour devenir adulte et espérer prétendre au trône.

Ijpurna, garçon fragile et grand amour de Jenarp, aborde l’Épreuve avec beaucoup plus de réticence. Les Mages du Palais comme ses camarades lui vouent en effet une grande rancœur due à ses origines comme à son identité de genre, qu’ils risquent fort de lui faire payer quand il sera seul et vulnérable dans la montagne.

Quant à Araxa, fille du Mage Suprême et assoiffée de connaissances, peut-être apprendra-t-elle enfin les Mystères interdits aux femmes, ainsi que le nom secret du Dieu Corbeau ?"



"Sous les ailes du Dieu corbeau" est un roman de fantasy saupoudré d'une touche de Young Adult doté d'un univers vraiment riche et très bien développé. J'ai vraiment adoré découvrir cette partie-là durant ma lecture.

L'intrigue et l'histoire sont vraiment intéressantes. Découvrir la façon dont vit ce peuple avec leurs us et coutumes était agréable, notamment cette énigmatique " Épreuve des Crocs" qui est destinée à célébrer leur passage à l'âge adulte et sceller leur avenir au sein du royaume.

En ce qui concerne les protagonistes : deux jeunes garçons et deux femmes, nous avons sous les yeux un équilibre étonnant et séduisant.

J'ai d'ailleurs pu noter qu'une partie de la richesse du roman se trouve dans les personnages et leurs personnalités très marquées et travaillées : entre le fils cadet du roi et la fille du mage suprême pour ne citer que ces deux-là, nous avons un choix intéressant et hétéroclite de castes qui nous permettront de découvrir leur façon de voir le monde, de penser et de vivre cette "Épreuve des Crocs".

Un détail m'a toutefois un peu gêné durant ce roman : c'est la maturité dont font preuve les personnages dont certains n'ont à peine que 14 ans. Je m'attendais vraiment à voir en eux des comportements parfois moins réfléchis, à des discours dont le ton serait plus en adéquation avec leur âge. J'ai vraiment cru avoir sous les yeux des jeunes adolescents proches de la vingtaine, c'était assez perturbant.

Attention, je ne remets pas en doute la maturité des enfants de cet âge, mais au vu des propos tenus et des réactions que j'ai pu voir dans ce roman, je n'ai pas réussi à accrocher tant que ça à certains des personnages.

J'ai en revanche adoré le fait que les femmes se rebellent contre l'ignorance dans laquelle on souhaite les garder ! Chercher et apprendre au côté d'Araxa le véritable nom du dieu Corbeau m'a tenu en haleine jusqu'à la toute fin.

En conclusion, en dehors de certains personnages qui n'ont pas su me convaincre, des réactions et des comportements qui m'ont trop souvent surprise dans le mauvais sens du terme, j'ai adoré découvrir l'univers et l'histoire que nous propose Sara Pintado.


 Ma note : 14/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

dimanche 28 mars 2021

[Chronique #207] Sortir de la brume

 

 

Auteur : Sylvain Namur

Genre :  #Post-apocalyptique #SF

Nombre de pages : 296

Où le trouver : Amazon 

Prix : 2,99€  / 10,54€

Format :   Ebook / Broché




"Sebastian et Ella sont-ils heureux ensemble ?

Les difficultés qu’ils rencontrent pour mettre un enfant au monde n’a-t-il pas révélé de profondes fissures dans leur couple ?

Alors qu'ils enchaînent les tests négatifs et les tentatives infructueuses, un brouillard assassin engloutit le monde autour d’eux. Personne ne sait l'expliquer, personne ne sait comment le stopper.

Séparés par ces événements dramatiques, Sebastian et Ella devront tout faire pour survivre et, surtout, sortir de la brume."



"Sortir de la brume" est le premier "vrai" roman que je lis de Sylvain Namur, plus habituée à des recueils de nouvelles, j'ai vraiment aimé découvrir l'auteur dans ce nouvel exercice. 

Nous découvrirons donc une partie du quotidien de Sebastian qui va brusquement basculer suite à un accident. Il se réveillera dans un hôpital quelque peu désertique. Les gens semblent pour la plupart avoir disparu, d'autres ne se réveillent pas dans les lits ou les brancards, mais que s'est-il donc passé pendant qu'il était dans les bras de Morphée ?

Ce roman va enchaîner de chapitre en chapitre le temps présent et les flash-backs qui nous permettront d'en apprendre plus sur la vie de Sébastian avec sa compagne Ella. L'alternance entre présent et passé m'a vraiment plu, j'ai trouvé que cela entretenait une certaine tension quelque peu angoissante. 

De nombreux thèmes sont abordés dans ce roman, nous serons d'ailleurs les témoins impuissants des difficultés dans le couple que forment Sébastian et Ella, leur souhait d'avoir un enfant, leur quotidien qui ne semble pas vouloir être de tout repos. En parallèle, nous pourrons profiter du paysage durant l'étrange voyage que le protagoniste va devoir entreprendre pour survivre à l'arrivée dévastatrice de ce brouillard. 

L'atmosphère est vraiment angoissante, on se demande régulièrement ou le destin va mener ce jeune homme, qu'est-il également arrivé à tous ceux qui l'entourait avant son réveil, à ceux qui vont croiser sa route, à Ella ?
Ce sont des multiples questions qui trouveront progressivement des réponses, mais pas toujours en accord avec nos souhaits ou nos désirs. 

Nous n'avons pas vraiment affaire à un énième roman de survie en milieu post-apocalyptique standard, ce que j'ai vraiment apprécié d'ailleurs. L'auteur va y apporter sa patte et nous plonger dans un univers qui n'a de cesse de remettre en question son protagoniste ou ses choix. Ce roman n'est pas axé sur l'horreur pure ou les scènes gores que l'on retrouve aisément dans d'autres livres abordant ce thème, mais plus sur une sorte de voyage personnel et émotionnel que l'auteur va nous retranscrire avec Sebastian et Ella.

Les chapitres sont relativement courts, l'action n'est pas forcément omniprésente, mais d'une manière générale, j'ai trouvé la tension palpable et vraiment addictive. N'importe quel lecteur pourra se perdre aux abords de cette brume meurtrière, le roman n'est pas réservé à un public précis, ce qui est un point très positif. 

Bien entendu, maintenant que je connais de nombreux univers de l'auteur, je sais que la tendresse et la pitié ne font pas vraiment partie de son vocabulaire, attendez-vous donc au pire à chaque instant !


 Ma note : 16/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

vendredi 26 mars 2021

[Chronique #206] La quête du temps, tome 1 : Errances

 

Auteure : Lise Barrow

Genre :  #Fantasy #Romance

Nombre de pages : 376

Où le trouver : Amazon 

Prix :  5,99€  / 20,00€

Format :   Ebook / Broché




L'irruption d'un mystérieux étranger bouleverse la vie de Chanasa. Rentrera-t-il dans les rangs des Rebelles, hostiles au pouvoir en place, ou se détournera-t-il d'eux ? Mais qui est donc ce mystérieux étranger que Chanasa a recueilli inconscient et lourdement blessé sur le chemin, au mépris des règles des rebelles ? Un homme en fuite, qui erre dans le royaume des Terres Centrales. Un homme marqué d’un tatouage singulier, poursuivi par des individus énigmatiques et dangereux. Un homme doté d'un pouvoir stupéfiant… Face aux sombres menaces qui pèsent sur le futur, la jeune femme ne peut en démordre : elle sait que cet étranger est important. Malheureusement, il a perdu tous ses souvenirs et il semble bien que seuls ses ennemis détiennent les clés de son passé. Parviendra-t-il à retrouver la mémoire avant que la terre ne sombre dans le chaos et ne les engloutisse tous ? Ce premier tome de cette saga fantasy nous entraîne dans un monde fascinant. Révoltes, combats, potions et pouvoirs sont au rendez-vous dans ce roman prometteur ! "



Le premier tome de ce roman va nous emmener dans le royaume des Terres Centrales et ses environs. Nous y découvrons une jeune femme se battant pour survivre et changer son quotidien et renverser le pouvoir en place. Rien n'est simple ou gagné d'avance et les sacrifices vont être nombreux, mais le destin finira par mettre un bien étrange jeune homme amnésique sur la route de notre rebelle Chanasa. Pour quelles raisons ? 

J'ai beaucoup aimé le principe de la femme libre et indépendante, qui refuse de subir et se révolte pour espérer avoir une vie meilleure. C'est d'ailleurs l'une des raisons principales qui m'ont fait apprécier ce personnage : Chanasa est une femme forte avec un caractère à la hauteur de mes attentes !
Le mystérieux amnésique qui répondra au nom de Nik est intéressant, j'ai bien aimé le travail effectué sur ce personnage pour nous faire découvrir son identité par petits morceaux, tel un puzzle en construction. Je regrette cependant de ne pas en savoir plus sur ses origines, peux être dans le second tome ?

La plume de l'auteure est une découverte qui m'a entraîné dans un univers de fantasy plutôt bien construit, j'ai aimé découvrir les lieux, les cultures et les quotidiens de nos personnages et leurs entourages. Malgré l'absence de monstres ou créatures en tout genre, l'action est presque omniprésente et rend le récit plus vivant et palpitant. Quelques longueurs se feront un peu ressentir par instant, mais dans l'ensemble, le roman est agréable à lire. 

J'avais vraiment très peur du côté "romance", moi qui ne suis pas vraiment une adepte de ce thème dans les romans de Fantasy, surtout à forte dose, j'ai malgré tout apprécié sa présente au sein de ce premier tome. Seuls les derniers chapitres m'ont un peu troublée, je ne m'attendais pas à de tels revirements de situations de la part de certains personnages et j'avoue avoir légèrement grincé des dents. Bien entendu, c'est un avis purement personnel d'une lectrice qui a dû mal avec la romance en générale ! 

Sinon, l'histoire est vraiment intéressante et l'univers dans lequel l'auteure nous plonge est efficace et agréable à découvrir. Le rythme est bien dosé, les personnages bien travaillés et je pense que d'une manière générale, il saura plaire à beaucoup de futurs lecteurs ! 


 Ma note : 15/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

jeudi 25 mars 2021

[Chronique #205] Zombies : le règne des morts

 

Auteur : Alexandre Ratel

Genre :  #Nouvelles #Horreur

Nombre de pages : 315

Où le trouver : Amazon 

Prix :  3,99€  / 15,00€

Format :   Ebook / Broché




"Le monde n'a pas voulu les laisser mourir en paix alors ils se sont relevés pour entamer une marche éternelle à la recherche de leur dû : entraîner les vivants dans la froideur des ténèbres. Les vivants. Certains se sont habitué , d'autres fuient encore. un soldat de la première guerre mondiale plongé dans l'horreur des tranchées hantées, une caissière qui assiste à la décadence de l'humanité condamnée, une petite fille et sa chienne traversant le pays ravagé à la recherche d'un havre de paix, un père de famille contraint d'endosser un costume de père Noël dans une zone sinistrée, un gamin qui prend soin de ses parents malgré leur décomposition avancée… Accrochez-vous pour ce sombre voyage à travers treize histoires qui ne vous laisseront pas indemne.

Depuis 2014, Alexandre Ratel publie régulièrement des nouvelles chez différents éditeurs de l'imaginaire. inconditionnel de George A Romero, inspiré par Stephen King, il crée des univers étranges, parfois à la croisée de ces deux maîtres du fantastique. Zombie : le règne des morts est son second recueil de nouvelles."



"Zombies : le règne des morts" est un recueil de nouvelles que j'ai adoré découvrir ! Alors oui, comme le dit le titre, vous y trouverez des zombies en tout genre, des êtres humains tentant de survivre dans des mondes post-apocalyptiques, mais pas seulement. Ces 13 nouvelles sortent véritablement de l'ordinaire et ne nous conteront pas une énième et classique histoire de zombies, loin de là !

Voici les nouvelles que vous trouverez au sein de ce recueil : 
  • Stade terminal
  • Brainstorming
  • Fichés Z
  • Passage en caisse
  • Nathan, Gueule d'Ange et les restes du monde
  • Le chant des Ananas
  • L'appétit des Ogres
  • Sally
  • Se remplir
  • Justice pour Howard Lee Stillman
  • Un carré de chocolat
  • Noël Rouge
  • Ces idées-là
Certains de ses titres peuvent paraître un peu étranges dans un contexte post-apocalyptique, mais ce n'est qu'une illusion, croyez-moi ! 

Durant ma lecture, j'ai découvert un fait intéressant, l'auteur a une imagination débordante et un humour aussi mordant qu'une tronçonneuse de la meilleure marque existante sur le marché. D'un cynisme à toute épreuve, les récits en sont ponctués et les conclusions de certains de ceux-ci sont juste magnifiques ! 
Je garde en tête la nouvelle : "Brainstorming" , qui est sans nul doute ma préférée de par la tournure des événements et son final, aussi surprenant que parfait !
J'avoue avoir laissé échapper ce petit rire sadique que tout lecteur d'horreur cache au plus profond de lui-même. Et pas qu'une fois d'ailleurs, pour mon plus grand bonheur. 

Je dois également préciser que ces nouvelles ne tablent pas toutes dans les membres qui volent gratuitement et le sang giclant à profusion. Beaucoup d'émotions transparaissent dans les textes de l'auteur, comme avec "Stade terminal" que j'ai trouvé vraiment magnifique.
Passage en caisse m'a fait beaucoup réfléchir, elle nous montre une vérité sur l'être humain qui est loin d'être glorieuse.

De façon générale, vous trouverez au sein de ce premier recueil de nouvelles des écrits qui reflètent à la fois le vice humain et son besoin de briller ou de s'enrichir à n'importe quel prix. De l'amour, beaucoup d'amour, mais pas toujours sous la forme que l'on peut connaitre sans qu'une apocalypse zombie ne frappe à notre porte, des scènes d'un quotidien revisitées version "Zombies et compagnie". De l'humour, du sarcasme et du cynisme à juste dose. 

Personnellement, je suis conquise et totalement fan ! 
Un second recueil de nouvelles est déjà sorti : Zombie : Après les ténèbres !


 Ma note : 19/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

dimanche 21 mars 2021

[Chronique #204] Le cloître des vanités

 

Auteure : Manon Segur

Genre :  #Fantastique #Historique #Romance #Gothique

Nombre de pages : 248

Où le trouver : Editions Crin de Chimère 

Prix :  4,99€  / 15,90€

Format :   Ebook / Broché




"1231, Occitanie...
Cela fait plus de mille ans que le cloître des vanités attire des âmes gangrenées par le désir et le désespoir. Sernin le bâtisseur, démon à la fois cruel et raffiné, règne en maître dans cette cour ensorcelée. Il a façonné Albeyrac, la fière cité Languedocienne entourant son piège et goûte à présent une retraite bien méritée mêlée de torture, de meurtres et de dégustation de souvenirs volés...
Hélas, l’arrivée d’un groupe de prêcheurs Albigeois va tout changer à proximité de son garde-manger. Les Parfaits et Parfaites de la secte cathare risquent de lui saccager son arme favorite par leur foi. Les pouvoirs du démon s’affaiblissent à leur approche, l’empêchant de se débarrasser d’eux par voie directe. Pour ne rien arranger, une des croyantes commence à attirer son attention d’une manière encore inédite, étrangement douloureuse..."



Ce roman s'attaque à deux thèmes ou j'ai toujours eu énormément de difficulté : la romance et l'historique. Autant dire que lors de ma lecture, j'étais sur une pente glissante avec des aprioris pleins la tête. Une histoire avec un démon, une romance qui va naître ... dans quoi me suis-je embarqué ?

Eh bien ... dans un roman qui m'a finalement bien plu ! Oui oui ! Je le classe parmi les rares dans cette catégorie qui ne m'a pas donné envie de refermer le livre et le glisser au plus profond de ma bibliothèque pour l'oublier. C'est assez rare pour être souligné, d'ailleurs.

Nous allons suivre ce fameux démon, Sernin le bâtisseur et ses aventures aussi cruelles que violentes. J'entends par là, son quotidien est loin d'être de tout repos, surtout depuis qu'un nouveau groupe de prêcheurs rôdent autour de son territoire. Ici, la chasse est gardée, et le démon compte bien le faire savoir avec beaucoup de subtilité et de morts, bien entendu.

C'est à ce moment-là que la personne d’Hermine devient très intéressante. Capturée par Sernin, elle attend son sort ... qui tarde à venir, et c'est à partir de là que j'ai commencé à apprécier ma lecture.

La jeune femme fait preuve d'un sang-froid et d'une répartie que j'ai adoré ! Alors oui, elle a des points, des faiblesses faciles à exploiter, mais le récit ne tombe pas pour autant dans une histoire mielleuse et ennuyeuse. Au contraire, j'ai apprécié ce jeu entre le démon et la captive : c'est incisif, brutal et même parfois amusant.
Les deux protagonistes vont se livrer à des joutes verbales de toute beauté. C'est d'ailleurs ce qui rend ce roman aussi captivant : on peut suivre progressivement les changements qui vont s'opérer chez les deux individus sans pour autant que ce soit prévisible.

La cruauté de Sernin fait partie des éléments qui m'ont vraiment convaincu dans ma lecture. Il est froid, mesquin et machiavélique et la torture est un de ses péchés mignons dont il nous offrira quelques exemples durant notre lecture.

La plume de l'auteure est agréable et vraiment fluide. Comme je l'ai dit un peu plus haut : la répartie qu'elle a mise en place entre les deux protagonistes est magnifique. Cette lutte acharnée pour avoir le dernier mot, pour faire naître un sentiment sur le visage de son adversaire, c'est très intéressant à suivre !
Le côté historique est bien intégré au roman : il n'est ni redondant ni ennuyeux, il fait partie du décor sans vraiment que l'on s'en aperçoive. 

Pour conclure : j'avais vraiment peur de cette lecture à cause de la romance et du côté historique, mais je suis vraiment heureuse d'avoir changé d'avis une fois le livre refermé ! Ce roman est vraiment intéressant et intrigant !

NB : Énorme coup de cœur pour la couverture !

 Ma note : 17/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

samedi 20 mars 2021

[Chronique #203] Les légendes de la Moïra - Intégrale de la Saison 1

 

Auteur : Gavriel Howard Feist

Genre :  #Fantasy

Nombre de pages : 182

Où le trouver : CKR Editions 

Prix :  6,99€  / 10,54€

Format :   Ebook / Broché




"Ici commence l’histoire de celles et ceux qui s’apprêtent à réécrire les légendes de la Moïra.

Au large du continent, sur une terre aux paysages sauvages où se mêlent hautes montagnes, rivières tumultueuses et vastes forêts, les Hommes, les Elfes et les Orques tentent, tant bien que mal, de préserver une harmonie aussi précieuse que précaire.

Forgée cinq cent ans plus tôt, l’alliance des Hommes et des Elfes sombre peu à peu dans les brumes de l’oubli. Les liens du passé se distendent, tandis que l’ancien règne de terreur du Maître et de son Triangle Noir resurgit des profondeurs de la forêt, menaçant l’équilibre de l’île toute entière."


Cette intégrale des légendes de la Moïra est vraiment très addictive ! 

Nous avons entre les mains une intégrale de moins de 200 pages qui va nous emmener dans un univers vraiment très intéressant. J'ai apprécié d'ailleurs le fait que cette saison 1 ne soit pas un énorme pavé débordant de détails et de descriptions que j'aurai probablement fini par oublier entre chaque épisode. 

Alors oui, ce petit format a des hauts et des bas, mais dans l'ensemble, je trouve que cela fonctionne très bien ! 
L'action est omniprésente et la plume de l'auteur nous entraîne dans un récit au rythme soutenu, les rebondissements sont légions et l'histoire vraiment très intéressante à suivre. Les descriptions sont bien dosées et ne m'ont pas donné envie de survoler certains passages, le côté rébarbatif et pesant ne fait pas partie de cette intégrale, et c'est un point plus que positif !
Le point négatif pourrait venir du manque d'approfondissement de certaines facettes de l'histoire, mais personnellement, je n'ai pas ressenti un quelconque manque durant ma lecture. Les explications sont claires et concises et vont droit au but.

J'ai aimé suivre Kendall qui part à la recherche de sa sœur disparue. De nombreuses embûches vont se dresser sur son chemin et cette aventure ne sera vraiment pas de tout repos pour la jeune femme. 
L'atmosphère du roman va progressivement devenir de plus en plus sombre et lugubre, et j'ai apprécié la tension palpable durant les dernières pages. 
L'auteur va jouer avec nos nerfs et notre patience sera mise à rude épreuve. Je pense que la saison 2 sera bien plus cruelle et rude que celle-ci, et ma curiosité en est titillée comme jamais.

J'ai déjà pu découvrir cet auteur au travers du premier tome de sa saga : "L'autre royaume" . J'étais déjà totalement conquise par ce premier tome et je le conseille sans hésiter, surtout si vous aimez la fantasy et l'univers de Gavriel Howard Feist.



 Ma note : 18/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

vendredi 19 mars 2021

[Chronique #202] Un monde pour demain


Auteure : Chloé Garcia

Genre :  #Science-fiction #Post-apocalypse #Anticipation

Nombre de pages : 128

Où le trouver : Amazon 

Prix :  7,99€  / 13,20€

Format :   Ebook / Broché




"Machines intelligentes, technologies novatrices, systèmes politiques douteux, contes de fées étonnants et climats capricieux... Un monde pour demain nous amène à rêver, à nous évader mais aussi à réfléchir sur des problématiques variées. Le réchauffement climatique et la montée des eaux, la reconstruction de l’humanité à la suite de crises sociales ou sanitaires, l’avènement technologique et les nouveaux modes de travail, les modifications génétiques et éthiques, ou les systèmes sécuritaires amenant à une liberté contrariée, sont autant de sujets qui nous parlent, qui nous heurtent, qui nous effraient ou qui nous fascinent. Le futur reste incertain. Quelle saveur portera le monde de demain ?
Chaque nouvelle visite un univers inédit, une réflexion, entre émotion, lumière, et obscurité."


Un nouveau recueil de nouvelles signé par Chloé Garcia dont j’ai pu découvrir la plume au travers d’un autre exercice similaire : Un grain de magie. À l’instar de son confrère qui était plus axé sur la fantasy et le fantastique, celui-ci va nous plonger dans différents mondes aux allures post-apocalyptiques et sciences-fictions.

Voici la liste des 12 nouvelles que vous pourrez retrouver dans ce roman : 

  • Travail de nuit
  • Un voyage dans le temps
  • Une lueur d’espoir
  • Sombre héritage
  • Nouveau départ
  • Reconversion
  • Toujours plus
  • Tout simplement
  • Un amour impossible
  • Une signature ou la vie
  • Du pain et des jeux
  • D’un commun accord
Certains de ces textes sont très courts, d’autres plus longs, mais dans l’ensemble je ressors une nouvelle fois conquise et émerveillée par ces univers sombres et angoissants. 

Ce recueil-ci est vraiment plus violent et cynique que son confrère, la poésie à laisser sa place à des textes plus percutants et vifs qui font réfléchir sur notre futur, sur notre condition d’être humain. J’ai vraiment adoré.

La plume de l’auteure est addictive et d’une fluidité délicieuse. Malgré la noirceur de certains textes, il est vraiment difficile de ne pas lire d’une traite la nouvelle, car le suspense et les rebondissements sont légion ! 
Certains récits ne nous dévoilent leur véritable visage que lors des dernières lignes, les revirements de situations n’en sont d’ailleurs que plus croustillants ! 

Je ne sais pas vraiment quelle nouvelle est ma préférée, elles ont toutes su me toucher et me faire réfléchir, d’autres m’ont faire sourire, mais je vais quand même me décider pour « Travail de nuit ». Je me suis fait happer par l’histoire et je n’ai pas vu venir la fin qui donne un nouveau sens au texte lorsque l’on relit celui-ci par curiosité. C’est vraiment génial !

Je vous conseille les yeux fermés ce recueil de nouvelles qui saura vous faire voyager dans des mondes ou la robotique et l’être humain se côtoient pour le meilleur, mais surtout le pire. Et si comme moi, vous avez adoré ces nouvelles, sachez que l’auteure prépare un roman qui devrait sortir cette année ! 



 Ma note : 19/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

vendredi 12 mars 2021

[Chronique #201] L'urne de Xalanor, tome 1 : La folie du roi

 

Auteur : Vincent MacPhordyne

Genre :  #Fantasy #Histoire #Intrigue

Nombre de pages : 372

Où le trouver : Amazon 

Prix :  2,99€ / 12,99€

Format :   Ebook / Broché


Les royaumes d’Édorianne et d’Élikasar sont voisins, ils vivent en paix depuis la fin de la guerre des déchus, quelque cinq cents ans plus tôt. Cette fragile trêve est soudainement remise en question lorsque le roi Légirède apprend que des armées élikasariennes bivouaquent à ses frontières. Le roi Ollon jure de ne réaliser que de simples manœuvres. Coincé dans sa folie, Légirède ne croit plus ses conseillers qui tentent de le tempérer – certains se verraient même le renverser. Il veut partir en guerre afin d’honorer ses ancêtres et faire valoir son droit. Cependant, il n’aurait aucune chance contre la stratégie et l’évolution technologique du royaume d’Élikasar. La paix l’emportera-t-elle sur la folie ?."



Ce premier tome de l'Urne de Xalanor m'a vraiment surprise par son univers extrêmement riche et audacieux !

L'histoire tourne principalement autour d'intrigues et de complots politiques qui je dois l'avouer, sont vraiment très bien menés ! 
Bien que ce ne soit pas vraiment un aspect qui m'attire absolument dans un roman de fantasy, j'affectionne quand même lorsque cela est bien construit, il est alors bien plus facile de se plonger dans l'univers que l'auteur souhaite nous présenter. 

Nous découvrons rapidement que le roi Légirède est gagné par la folie, il doute, il a peur, tout le monde est contre lui ! On veut sa mort, on veut son trône. La spirale infernale dans laquelle l'esprit du roi est plongé va nous emmener de conspirations en tragédies pour le plus grand plaisir du lecteur.

Personnellement, je dois avouer que j'ai eu un peu du mal au début avec l'abondance de personnages et leurs noms, parfois assez compliquer à retenir dès leurs apparitions. En revanche, la richesse de leur caractère et leurs personnalités extrêmement bien travaillés est un véritable délice ! Je pense pouvoir dire sans l'ombre d'un doute que cela représente un point fort de ce roman.

L'action ne fait pas vraiment partie du mot d'ordre de ce premier tome, je parlerais plutôt de joutes verbales parfois acerbes, violentes, ou amusantes. C'est assez surprenant au début, surtout pour un roman de dark fantasy. Aucune créature hideuse à affronter, de races légendaires ou de dieux millénaires qui nous sautent au visage pour maltraiter les protagonistes durant leur quête.

Ce premier tome est vraiment surprenant sur le rythme et l'ambiance que l'auteur lui a donnés, mais je dois avouer que ces intrigues politiques et la folie qui rend le roi méfiant et sournois sont entraînantes. Mais peut-être pas sur un tome en entier par contre .

L'écriture est fluide, entraînante et agréable à lire et l'univers de l'auteur est maîtrisé de bout en bout.
Mon seul point négatif est vraiment cette absence d'action concrète, de batailles épiques, d'environnements sauvages à découvrir. 
En dehors de cela, je pense que ce premier tome séduira son lectorat, même si j'avoue rester un peu sur ma faim.

 Ma note : 15/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !