dimanche 28 mars 2021

[Chronique #207] Sortir de la brume

 

 

Auteur : Sylvain Namur

Genre :  #Post-apocalyptique #SF

Nombre de pages : 296

Où le trouver : Amazon 

Prix : 2,99€  / 10,54€

Format :   Ebook / Broché




"Sebastian et Ella sont-ils heureux ensemble ?

Les difficultés qu’ils rencontrent pour mettre un enfant au monde n’a-t-il pas révélé de profondes fissures dans leur couple ?

Alors qu'ils enchaînent les tests négatifs et les tentatives infructueuses, un brouillard assassin engloutit le monde autour d’eux. Personne ne sait l'expliquer, personne ne sait comment le stopper.

Séparés par ces événements dramatiques, Sebastian et Ella devront tout faire pour survivre et, surtout, sortir de la brume."



"Sortir de la brume" est le premier "vrai" roman que je lis de Sylvain Namur, plus habituée à des recueils de nouvelles, j'ai vraiment aimé découvrir l'auteur dans ce nouvel exercice. 

Nous découvrirons donc une partie du quotidien de Sebastian qui va brusquement basculer suite à un accident. Il se réveillera dans un hôpital quelque peu désertique. Les gens semblent pour la plupart avoir disparu, d'autres ne se réveillent pas dans les lits ou les brancards, mais que s'est-il donc passé pendant qu'il était dans les bras de Morphée ?

Ce roman va enchaîner de chapitre en chapitre le temps présent et les flash-backs qui nous permettront d'en apprendre plus sur la vie de Sébastian avec sa compagne Ella. L'alternance entre présent et passé m'a vraiment plu, j'ai trouvé que cela entretenait une certaine tension quelque peu angoissante. 

De nombreux thèmes sont abordés dans ce roman, nous serons d'ailleurs les témoins impuissants des difficultés dans le couple que forment Sébastian et Ella, leur souhait d'avoir un enfant, leur quotidien qui ne semble pas vouloir être de tout repos. En parallèle, nous pourrons profiter du paysage durant l'étrange voyage que le protagoniste va devoir entreprendre pour survivre à l'arrivée dévastatrice de ce brouillard. 

L'atmosphère est vraiment angoissante, on se demande régulièrement ou le destin va mener ce jeune homme, qu'est-il également arrivé à tous ceux qui l'entourait avant son réveil, à ceux qui vont croiser sa route, à Ella ?
Ce sont des multiples questions qui trouveront progressivement des réponses, mais pas toujours en accord avec nos souhaits ou nos désirs. 

Nous n'avons pas vraiment affaire à un énième roman de survie en milieu post-apocalyptique standard, ce que j'ai vraiment apprécié d'ailleurs. L'auteur va y apporter sa patte et nous plonger dans un univers qui n'a de cesse de remettre en question son protagoniste ou ses choix. Ce roman n'est pas axé sur l'horreur pure ou les scènes gores que l'on retrouve aisément dans d'autres livres abordant ce thème, mais plus sur une sorte de voyage personnel et émotionnel que l'auteur va nous retranscrire avec Sebastian et Ella.

Les chapitres sont relativement courts, l'action n'est pas forcément omniprésente, mais d'une manière générale, j'ai trouvé la tension palpable et vraiment addictive. N'importe quel lecteur pourra se perdre aux abords de cette brume meurtrière, le roman n'est pas réservé à un public précis, ce qui est un point très positif. 

Bien entendu, maintenant que je connais de nombreux univers de l'auteur, je sais que la tendresse et la pitié ne font pas vraiment partie de son vocabulaire, attendez-vous donc au pire à chaque instant !


 Ma note : 16/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire