lundi 15 novembre 2021

[Chronique #251] La chambre des tortures

 

 

Auteur : Sylvain Silvestro

Genre :  #Horreur #Gore #Huitclos #Torture

Nombre de pages : 132

Où le trouver : Amazon

Prix :  2,99€/ 8,95€

Format :  Ebook / Broché




Ce court roman GORE est réservé à un public TRÈS averti. Essentiellement en huis clos, cette histoire comporte des scènes avec des instruments de torture qui ont réellement existé (Aigle de sang, arracheur de langue, fourche de l'hérétique, supplice du rat...).

Alice est une jeune fille introvertie et issue d’une bonne famille d’origine indienne. Par hasard, elle se découvre un intérêt presque malsain pour son prochain sujet d’exposé : les tortures du Moyen-Âge et de la Renaissance. Pourtant, elle est terrorisée à l’idée de devoir s’exprimer devant tous ses camarades de classe. Mais cette futile appréhension va laisser place à la peur véritable, à l’horreur pure, lorsqu’elle va faire une rencontre inattendue sur internet. Une rencontre qui va bouleverser sa vie et sa vision de l'humain à tout jamais...

PLUS DE 30 TORTURES ANCIENNES DÉCRITES ET ILLUSTRÉES





J’étais déjà extrêmement fan du « Recueil de la folie », autant dire que « La chambre des tortures » le surpasse, et de loin ! 
Je n’ai pas pu arrêter la lecture de ce court roman avant d’en avoir terminé avec cette histoire aussi effroyable que géniale. Bien entendu, comme le dit déjà l’auteur : PUBLIC TRÈS AVERTI seulement, car nous avons en plus des descriptions très étoffées de l’auteur sur les diverses tortures, les images qui vont avec.

Imaginez un seul instant que ces appareils de tortures ont tous existé, surtout durant le moyen âge, et qu’il en fallait vraiment très peu à ce qui se prétendait « défenseur de la justice » pour s’en servir. Du coup, en lisant ce roman, j’ai eu l’impression de faire un énorme pas en arrière, à cette époque où tout le monde craignait l’inquisition, ses voisins, la différence physique ou les dénonciations calomnieuses liées très souvent à la religion. 
Les sorcières ne semblent pas avoir été les seules à avoir autant souffert durant ces chasses injustifiées et injustes en tout point.

J’ai pourtant adoré suivre Alice, qui pour une ignoble raison, va se retrouver enfermé dans les geôles de son bourreau et devra assister bien malgré elle à de nombreuses tortures tout en essayant de garder espoir, mais cela semble être extrêmement difficile pour cette jeune femme dont l’épée de Damoclès ne cesse de la tourmenter nuit et jour. Quand est-ce que mon tour viendra ? Que vais-je subir ?

Je suis déjà archi fan des huis clos, alors autant l’avouer tout de suite, j’ai un coup de cœur énorme pour ce roman et mon seul regret… reste qu’il soit « court », mais peut être peut-on espérer une sorte de suite, qui sait ? (oui, je tente de soudoyer l’auteur, mais chut).

Les descriptions sont excellentes, en plus des dessins, j’ai eu l’impression parfois que l’acte de torture avait lieu sous mes yeux, que je pouvais entendre les cris des suppliciés, ressentir leur terreur. Cette angoissante atmosphère plonge très vite le lecteur dans une sorte de bulle, il n’entendra et ne verra plus rien d’autre que ce que l’auteur souhaite lui montrer, c’est un des talents de cet auteur que j’affectionne tout particulièrement.

La fin est tout particulièrement surprenante et pour ainsi dire : parfaite. Elle clôture à merveille « La chambre des tortures ». 

Un nouveau coup de cœur pour cette année 2021 !


Ma note : 20/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire