jeudi 9 décembre 2021

[Chronique #253] Vénus pour Milo

 

Auteure : Katia Goriatchkine

Genre :  #Science-fiction

Nombre de pages : 84

Où le trouver : Amazon

Prix :  2,99€/ 11,90€

Format :  Ebook / Broché




À l’intérieur d’un tube interplanétaire, une capsule fait son ascension à destination de Vénus.
À bord, six inconnus fuient la Terre à cause de sa surpopulation et d’inexplicables maladies apparues avec le retour des spationautes explorateurs.
Milo Tremblay, discriminé en raison d’une étrange altération de l’épiderme, voit dans cet exode l’opportunité de commencer une nouvelle vie.
Confort, nourriture lyophilisée et divertissements, l’ascenseur est entièrement équipé afin de satisfaire les voyageurs pendant le trajet. Bien qu’il n’y ait pas de personnel navigant ou de communication avec l’extérieur, tout est minutieusement anticipé pour que les passagers passent un agréable voyage.
Enfin, presque…



Voici la dernière nouveauté des Éditions Malysa : Vénus pour Milo. Un court roman de science-fiction que j’ai trouvé vraiment très intéressant et captivant.

Nous y suivons un groupe de 6 personnes, hommes, femmes et un enfant qui, après avoir été sélectionnés pour rejoindre la planète Vénus et ainsi échapper à une étrange épidémie qui semble toucher la Terre depuis que les voyages entre les différentes planètes sont possibles. Quelqu’un à, semble-t-il, ramener lors d’un de ses voyages un mal incurable, mortel, et la fuite est la seule issue possible.

Mais bien entendu, nos 6 passagers de cet ascenseur capsule ne feront pas un voyage de tout repos, ce qui annonce tout de suite la couleur : un huis clos qui n’a pas fini de nous surprendre.

Mais que va-t-il donc se passer pendant ce voyage jusqu’à Vénus ? 

Et ça, c’est un peu la meilleure partie de l’histoire, bien entendu, ce thriller de SF va nous emmener dans l’esprit de plusieurs protagonistes et nous faire vivre leurs peurs, leurs inquiétudes, leurs folies. Des amitiés vont naitre, des guerres vont éclater entre les passagers, mais la question restera toujours la même : une semaine avec des étrangers, enfermés, terrorisés, dans un ascenseur tout confort : que s’est-il donc passé pour que tout bascule vers le cauchemar ?

Je pense que vous avez tous fini par deviner n’est-ce pas ?

C’est donc là que les véritables questions commencent à fuser dans l’esprit du lecteur et des personnages. Un climat d’instabilité permanent et de doute s’installera alors, l’atmosphère sera oppressante, étouffante et malsaine.
Jusqu’où nos passagers seront-ils prêts à aller pour sauver leur vie ?

Il semblerait que l’auteure ait désiré nous apporter les réponses aux compte-gouttes, de façon vicieuse, car comme dans tout bon huis clos qui se respecte : tout le monde est suspect, tout le monde est coupable. 
Ce roman, même par son format court, va faire surchauffer les neurones.

Difficile d’ailleurs de s’arrêter de lire les 84 pages en une seule fois, la plume est fluide, l’histoire est captivante, les personnages se dévoileront progressivement et les masques se briseront, de quoi tenir un lecteur en haleine jusqu’au point final.

Amateur de science-fiction, de thriller, de huis clos, je vous conseille « Vénus pour Milo » les yeux fermés !


Ma note : 17/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis à vis du partage, merci de m'en faire part !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire