mercredi 23 mars 2022

[Chronique #265] L'alliance de fer, tome 1 : Le paria

 


Auteur : Anthony Ryan

Genre :  #Fantasy

Nombre de pages : 552

Où le trouver : We are Fantasy / L'antre Temps

Prix :  25,00€/ 12,99€

Format :  Ebook / Broché




« Né dans le royaume troublé d’Albermaine, Alwyn Scribe a été élevé par une bande de hors-la-loi. Vif d’esprit et habile au couteau, il aime la liberté des bois et la compagnie de ses camarades voleurs. Jusqu’à ce qu’une trahison l’entraîne sur le chemin du sang et de la vengeance, un chemin qui fera de lui un soldat dans l’armée du roi.

Placé sous les ordres de dame Evadine, une noble tourmentée par des visions peuplées de démons, Alwyn doit survivre à la guerre et aux intrigues mortelles de la noblesse pour obtenir vengeance. Mais tandis que les forces des ténèbres – humaines et surnaturelles – se liguent pour neutraliser Evadine, Alwyn va devoir faire un choix : deviendra-t-il un guerrier ou restera-t-il un paria à jamais ? »



Ce premier tome d’Anthony Ryan nous plonge dès les premières pages dans un univers sombre et sans pitié qui m’a tout de suite séduite.


Nous y rencontrons Alwyn, un jeune homme devenu hors-la-loi qui, comme vous l’avez compris, sera le protagoniste qui nous fera vivre de nombreuses aventures, trahisons et vengeances qui hanteront son esprit encore jeune et inexpérimenté en la matière.


Une des premières choses qui m’ont plus chez l’auteur, c’est sa plume. Cette capacité qu’il possède de captiver le lecteur en l’emportant avec une facilité déconcertante dans son univers. La lecture est d’une fluidité très agréable et le mélange entre intrigues et complots tient son lectorat en haleine très efficacement, c’est d’ailleurs un piège très intelligemment conçu qui nous fera tourner la dernière page sans vraiment nous en rendre compte.


Les descriptions, comme tout premier tome d’une saga de Fantasy, sont relativement nombreuses, j’ai eu un peu de mal au début à bien faire la différence entre les différents enjeux politiques, les royautés qui s’affrontent et dans quel but, leurs noms, mais une fois ces petits détails passés, j’ai pu savourer un roman d’une complexité étudiée avec minutie. L’auteur a su créer un univers très intéressant, des religions complexes, et des personnages qui n’ont pas fini de nous surprendre.


Alwyn est certes notre protagoniste sur lequel l’histoire est centrée, mais il nous fera rencontrer de nombreux autres personnages hauts en couleur. Parfois attachants, parfois détestables, mais cette diversité de personnalité m’a totalement conquise.


J’ai également pu noter que le roman se découpe en trois parties, qui selon moi, sont un des autres points forts de ce premier tome.


Nous y voyons l’évolution d’Alwyn, autant sur le plan physique que psychologique. Nous rencontrerons également de nouveaux compagnons de route, mais surtout, nous voyons le jeune homme grandir, apprendre, découvrir de ses propres yeux l’horreur des enjeux politiques, la véritable nature des hommes et des femmes qui vont croiser sa route, et bien pire encore...



L’atmosphère du roman est oppressante, mais aussi parfois amusante, de façon à nous offrir un peu de repos, de joie et des sourires, mais tout est éphémère dans ce monde, surtout dans ce premier tome.


L’histoire n’a rien de banal, elle est d’ailleurs intelligemment rédigée pour ne pas être une énième copie d’autres romans du même genre. 

En tant que grande fan de fantasy, j’ai pu constater à plusieurs reprises les mêmes schémas qui sont repris dans une intrigue, des révélations ou dans la ligne directrice de l’histoire, mais Anthony Ryan contourne tout ces déjà-vus avec succès.

En tant que premier tome, « Le paria » se fait une place de choix dans les musts-have que tout fan du genre se doit de lire un jour. Autant pour l’histoire qui sort des sentiers battus, son personnage principal qui sera confronté à des choix qui pèseront par moment lourdement sur sa conscience, la façon dont il évoluera au fil des chapitres, à ces complots et ces enjeux politiques, ces batailles sanglantes et surtout, cette atmosphère bien particulière qui ne quittera pas le lecteur une seule seconde.


Venez rejoindre Alwyn et ses périples dans le royaume d'Albermaine dans ce premier tome de : " L'alliance de fer, tome 1 : Le paria".



Ma note : 18/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis-à-vis du partage, merci de m'en faire part !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire