mercredi 25 mai 2022

🔮 Chronique #271 : La Forêt de l'Ombre

  





Auteure : 
SӨΓIΛ

Genre :  #Jeunesse #Fantastique

Nombre de pages : 241

Où le trouver : Amazon 

Prix :  9,90€ / 4,90

Format :  Broché / Ebook





Nataniel, jeune héritier orphelin, habite dans un manoir entretenu par ses domestiques. Le jeune homme vivait paisiblement jusqu’au jour où son majordome se mit à avoir un comportement étrange : il passait des soirées à rôder dans la forêt obscure entourant le manoir…
Le père de Nataniel, disparu quelques années plus tôt dans d’inquiétantes circonstances, a laissé à son fils un héritage ; la vérité éclatera-t-elle un jour ? Ses étranges domestiques auraient-ils un lien avec la disparition mystérieuse du père de Nataniel ?"





L'histoire est vraiment atypique et originale, je l'ai en tout cas vraiment bien aimé. Elle est rythmée de plusieurs façons : avec des personnages hauts en couleurs, des scènes surprenantes, des révélations qui nous laisse pantois, et des moments intenses en émotions et en découvertes.

Le personnage principal donne envie d'être détesté, du moins, c'est l'idée que j'ai eu en lisant ce roman, car ce fut totalement mon cas ! Il est méchant, vicieux et cruel, mais celà lui donner aussi un petit côté sombre et mystérieux. Comment un jeune garçon comme lui peut-il avoir un tel comportement ? Et aussi, pourquoi ?

Les secondaires quant à eux, comme les domestiques par exemple ont des personnalités que j'ai pour certains tout simplement adoré, et j'admirerais presque leur courage pour rester avec un gosse aussi capricieux et violent que Nathaniel !

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'ai aimé découvrir le passé de celui-ci et toutes les épreuves qui vont se dresser sur son chemin. 

L'écriture est vraiment fluide et permet une lecture rapide et immersive. Je n'ai pas relevé de longueurs, j'ai au contraire apprécié le dosage entre les actions et les révélations, les dialogues sont également maitrisés, même si parfois certains donnent envie d'assomer le protagoniste, cela fait partie du jeu, et c'est à la fois amusant et intéressant.

La dernière partie du roman était très surprenante, je ne m'attendais pas vraiment à un dénouement de ce genre là, c'est intelligent et innovant, ce qui va plaire à de nombreux lecteurs : sa singularité.


En conclusion : ce roman très court est une surprise agréable qui me donne envie d'en découvrir davantage sur les différents univers et roman que l'auteure peut nous offrir. Des récits sans prise de tête, mais toujours avec une pointe de suspense et de mystère qui tient en haleine jusqu'à la toute dernière page.



Ma note : 18/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis-à-vis du partage, merci de m'en faire part !

dimanche 22 mai 2022

🔮 Chronique #270 : Post Mortem : Journal d'un fantôme

     






Auteur : 
Charles Daniel Sarre

Genre :  #Horreur #Thriller

Nombre de pages : 401

Où le trouver : Amazon 

Prix :  18,90€ / 3,99

Format :  Broché / Ebook





Gerald est mort. C’est incontestable.

Spectre récent, invisible et sardonique, il se heurte de plein fouet au glaçant univers du trépas. Plus que son sort, c’est le point de départ qui le hante : comment, au juste, a-t-il quitté le monde des vivants ? Impossible de s’en souvenir…

Et si son père et sa sœur, méprisés depuis toujours, étaient impliqués ? Entre les souvenirs d’une enfance chaotique et la chaleur encore vivace d’un amour perdu, le cœur de Gerald balance… Pour tirer l’affaire au clair, quoi de mieux que secouer les vivants en jouant les esprits frappeurs ?

Post mortem, c’est le quotidien d’un fantôme passionné, désinvolte et cynique, condamné à déterrer, au-delà de la mort, ses plus noirs secrets.."






C’est un roman intéressant qui traite d’un sujet peu commun, c’est ce qui m’a d’abord interpellé et plu dans le résumé, la couverture aussi est fort intéressante, presque effrayante d’ailleurs.


L’ensemble laisse présager une lecture presque terrifiante, remplie de questionnements et de doutes permanents, vu que l’on ne meurt qu’une seule fois, mais cela va bien au-delà, car quelque chose le hante, même maintenant.


Lui, un spectre au caractère cynique et à l’humour acéré, comment peut-il être « hanté » et ne pas faire l’inverse ?


Oh rassurez-vous, il va le faire, car il veut comprendre comment il est mort, et ses soupçons vont le mener sur une quête assez épique, je dois l’avouer.


J’ai cependant quelques réserves à émettre sur cette lecture, bien que le sujet soit génial, j’ai trouvé que la mise en place de l’histoire était assez longue.


La plume de l’auteur est agréable et la curiosité naissante de comprendre le fin mot de l’histoire m’a permis de terminer le roman. J’ai aussi beaucoup aimé le caractère de notre défunt protagoniste, il n’y va pas de main morte, et je ne sais pas pourquoi, j’ai pas mal ri par moment, même si ce n’était peut-être pas le meilleur moment, ce côté désinvolte et cynique est juste fantastique !


Pas mal de surprises également dès lors qu’il commence à déterrer de lourds et sombres secrets, ça tient en haleine jusqu’à la toute fin.


J’ai mis beaucoup de temps, je l’avoue, mais au final ce n’est pas un livre déplaisant !




Ma note : 14/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis-à-vis du partage, merci de m'en faire part !

jeudi 12 mai 2022

🔮 Chronique #269 : Les enfants du Préventorium

    






Auteur : 
Fabien Clavel

Genre :  #Jeunesse #SF

Nombre de pages : 256

Où le trouver : Amazon 

Prix :  13,90€ / 6,99

Format :  Broché / Ebook





Article 2048. Tout enfant présentant un caractère potentiellement déviant devra, dès l'âge de 3 ans, être retiré à ses parents pour être interné au Préventorium. Il y sera mis à l'isolement et recevra un traitement approprié.

Ce que la loi n'avait pas prévu, c'est que les traitements administrés doteraient les enfants de pouvoirs psychiques étonnants...

Anaël, Miklos, Untu, Léana et Jão ont grandi ensemble dans le Préventorium. Mais, quand ils découvrent que le plus jeune d'entre eux, Jão, est atteint d'un cancer incurable, ils commencent à remettre en question le discours des adultes qui les encadrent.

Et si les médicaments qu'on leur donnait étaient responsables de la maladie de leur ami ? ou responsables de ces étranges aptitudes qu'ils ont développées ?

Les adolescents sont désormais prêts à tout pour percer les mystères de l'institut et tenter de s'évader."






Ce roman jeunesse de science-fiction m’a vraiment entrainé dans un univers aussi terrifiant que passionnant.

Le préventorium est un lieu extrêmement mystérieux qui n’a cessé de me surprendre, nous allons tout d’abord y découvrir un groupe d’adolescent ayant des « pouvoirs », et qui, pour leur sécurité et celle d’autrui, sont enfermés dans cet institut pour y subir différents tests afin de les « aider » à maitriser ces dons particuliers.


Une routine s’installe, les enfants reçoivent une éducation normale dans une salle de classe, ils ont un petit jardin au sommet du Préventorium pour se délasser et prendre l’air, ils dorment ensemble dans un dortoir, subissent divers tests d’endurance et autres, puis, reçoivent leur médicament pour contrôler leur pouvoir et les aider à aller mieux.


Mais voilà, un jour tout part en sucette. Ils n’en peuvent plus de se sentir comme des rats de laboratoire, ils ont besoin d’en savoir plus : sur eux, leur famille, ce lieu hautement sécurisé. Ils découvrent alors que le plus jeune d’entre eux est atteint d’un cancer incurable, ces jours sont comptés, les adolescents n’ont plus qu’une seule idée en tête : sortir du Préventorium pour que le malade retrouve ses parents une dernière fois avant de mourir.


Commence alors une course contre la montre effrénée durant laquelle des révélations vont être faites et notre vision des adolescents, de l’institut et du monde actuel va être lourdement impactée.


Les personnages sont vraiment géniaux, chacun à son caractère, un don intéressant qui va jouer un rôle capital dans leur invasion, mais surtout, ils sont terriblement attachants !

J’ai adoré les voir évoluer psychologiquement en devant s’adapter aux diverses situations auxquelles ils seront confrontés. La découverte de la maladie incurable de Jão va nous révéler des facettes cachées de la personnalité de certains personnages, et cet ensemble est à mon avis un atout qui explique l’addictivité qui nait au fur et à mesure des chapitres.


J’ai déjà lu de nombreux romans de cet auteur, certains que j’ai adoré, d’autres moins, mais dans celui-ci, j’ai passé un excellent moment. La plume de l’auteur est toujours aussi fluide, les descriptions sont courtes, mais suffisantes, les protagonistes sont attachants et géniaux, le rythme est progressif : au commencement nous apprenons la vie au sein de l’institut puis nous suivons leur évasion et tous les problèmes qui vont leur barrer la route à de nombreuses reprises.


La fin est aussi un des points forts de ce roman, pour moi, elle est en deux parties : une qui clôt le roman et l’autre qui nous laisse pantois devant une lourde et surprenante dernière révélation.


Ce roman frôle le coup de cœur !




Ma note : 19/20


Mes avis sont partagés automatiquement sur les plateformes livresques comme LivrAddictBabelioBooknodeGoodReadsSur les sites marchands : Amazon, Fnac, Kobo. Le site de l'auteur ou celui de la maison d'éditions.Sur divers groupes FB dédiés aux livres.
↪ Pour une demande particulière vis-à-vis du partage, merci de m'en faire part !

lundi 2 mai 2022

Prospérine Virgule-Point et la phrase sans fin #PLIB2022






Auteure : Laure Dargelos

Genre :  #Fantasy #Fantastique

Nombre de pages : 342

Où le trouver : Amazon 

Prix :  7,99€  / 17,00€ 


ISBN : #ISBN9782957023745



📌 Bénéficiez d'une remise lors de l'achat du livre avec le code YSEREI5 chez l'Antre Temps ! 📌



"Demi-Mot aurait pu être un village ordinaire, s’il n’était pas bâti à la limite du Texte. Jour après jour, les habitants polissent et astiquent les lettres ; ils entretiennent ces milliers de caractères qui, sans leur concours, se seraient déjà effondrés. Chez les Virgule-Point, l’aînée de la fratrie a choisi une voie bien différente : fleuriste ! Elle préfère bichonner des Trompettes à pétales plutôt que de faire prospérer l’empire des points et des virgules. Mais un événement inexplicable ne tarde pas à l’entraîner dans une spirale qui la dépasse.?"


Ce roman est une agréable surprise d’une originalité sans pareil ! 
Une ville et une vie basées sur la ponctuation, les lettres, les mots d’un livre, c’est vraiment quelque chose que je n’avais pas encore rencontré durant mes nombreuses lectures, et cela confirme bien mon idée première : ce roman ne manque pas de caractères ! (pardonnez-moi ce jeu de mots, il était facile)

L’histoire m’a plu dès les premières pages, voir le quotidien de ces hommes et ces femmes vis-à-vis des caractères est super amusant, surtout qu’ils prennent tout ceci au sérieux ! Mais pas tout les villageois travaillent sur le texte de Demi-Mot, nous allons suivre Virgule-Point qui est fleuriste, et pour qui ce métier en apparence banal va nous surprendre de multiple façon ! 
Soyons honnête, les fleurs qu’elles cultivent sont toutes sauf communes, elle aussi, ont du caractère (ahahah !), c’est d’ailleurs le déclencheur de moments extrêmement drôles et cocasse !

Mais aussi le début de ses ennuies, car oui, être fleuriste dans ce petit coin perdu ne va pas lui être favorable, un énorme évènement va lui tomber dessus et changer radicalement son train de vie relativement calme et tranquille. L’aventure va alors commencer !

Notre héroïne est d’ailleurs une jeune femme au caractère très plaisant, à la fois sérieuse, bout en train et très curieuse, elle n’hésite pas à s’investir dans les projets ou ses idées, même les plus farfelues.

L’auteure a pris extrêmement de soin pour façonner son univers, n’hésitant pas à nous offrir un roman d’une originalité débordante, d’idées amusantes, de scènes surprenantes et de personnages hauts en couleur ! 
Sa plume est d’une fluidité délicieuse, les descriptions ne sont pas ennuyeuses ou trop lourdes, bien au contraire, j’ai adoré la façon dont elle nous explique certains détails plus ou moins importants dans ce village et dans le quotidien des habitants.

J’ai beaucoup aimé ce roman et je ne peux que le conseiller les yeux fermés, il fera passer un excellent moment au lecteur, peu importe son âge, car il est accessible au plus jeune sans soucis.


Ma note : 19/20