vendredi 19 août 2022

Fleurs d'Oko T1 #PLIB2022

 



Auteur : Laëtitia Danae

Genre :  #Fantasy

Nombre de pages : 421

Où le trouver : Amazon / Snag

Prix : 18€ 


ISBN : #ISBN9782490151264


Bénéficiez d'une remise lors de l'achat du livre avec le code YSEREI5 chez l'Antre Temps !


"Au royaume de Sangaré, une société matriarcale subdivisée en plusieurs tribus, aussi appelées « terres » les femmes dirigent la société. Les hommes sont chargés de réaliser les travaux les plus pénibles et de faire la guerre pour elles, tout en leur obéissant aveuglément. Oko est une jeune fille qui a grandi auprès d’un père aimant et d’une mère souvent absente. À l’âge de 16 ans, son père, ainsi que tous les hommes de son village, ont fait l’objet d’une cueillette afin d’aller mener une guerre de conquête pour la reine. Son père n’en est jamais revenu. À 22 ans, le jour où elle apprend que Shomari l’Amaranthe, le plus grand envoûteur du monde, recherche un apprenti elle décide de se présenter..."


Je reste assez mitigée après la lecture de ce premier tome de Fleurs d’Oko. Surtout qu’il s’agit d’un des finalistes du Plib 2022, et j’ai eu la désagréable surprise de trouver cette lecture assez clichée.


Bien des auteurs arrivent à nous offrir des romans vraiment très intéressants en partant d’une base commune à un genre, ici, la fantasy, et nous emporter dans un univers totalement riche en inventivité et en complexité, c’est un peu ce que je regrette avec ce tome-là.


L’univers et le folklore avaient vraiment l’air hyper intéressants, surtout que la couverture tape tout de suite dans l’œil et nous laisse présager une super aventure au côté de cette jeune femme, mais au final, je n’ai pas retrouvé la profondeur et l’immersion que je souhaitais vraiment avoir durant ma lecture. Tout est un peu trop survolé, pour un premier, je m’attendais à y découvrir des bases solides avec des descriptions fluides et plaisantes, mais je suis ressortie dessus.


Les personnages sont aussi assez caricaturaux, et ça me peine vraiment, car je pense que ce roman à beaucoup de potentiel qui a mal été exploité, ce qui est véritablement dommage. J’ai beaucoup aimé Oko durant les premiers chapitres, mais elle est vite devenue l’héroïne qui a réponse à tout, qui s’est se sortir de toutes les situations alors que personne n’y arrive, c’est assez cliché. Ses compagnons, amis comme ennemis le sont également, le bon, le gentil et le méchant. Ils ne sont pas assez travaillés pour avoir une personnalité qui donne envie de les aimer ou les détester.

C’est en tout cas ce que j’ai ressenti en les découvrant.


L’écriture est en revanche toujours aussi fluide et agréable à lire, si on met de côté les petits couacs liés au manque d’approfondissement des personnages et de l’univers, les chapitres courts se lisent vraiment très bien. Ils sont courts, concis et offrent une lecture légère et facile. Mais pour moi, ce sont vraiment les deux seuls points forts de ce premier tome.


Pour un roman finaliste du PLIB 2022, il n’est pas dans mes coups de cœur comme je l’aurai souhaité après la découverte du résumé et la sublime couverture qui m’ont véritablement attiré à en savoir plus sur l’univers que l’auteure nous avait concocté avec passion.




Ma note : 14/20



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire